Le terrible Radous (Radouche)

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jaroslava Gregorova

Dans un château fort de la Bohême occidentale vivait un hobereau avec sa femme. Le couple n'arrêtait pas de se disputer. Lorsque la femme du hobereau était enceinte de son cinquième enfant, une terrible dispute éclata à propos du nom du futur enfant. Prise d'une terrible colère, la femme du hobereau s'écria : " Je ne serai jamais d'accord avec toi, même si notre enfant devait avoir des oreilles d'âne, des dents comme des défenses de sanglier et sentir le bouc ! " Le temps venu, la femme querelleuse mit au monde un fils. Lorsque la femme du hobereau a aperçu le nouveau-né, elle fut prise d'horreur. L'enfant avait des oreilles d'âne, à la place de dents, des défenses de sanglier et puait horriblement le bouc. Dégouté, le hobereau refusa de montrer le petit monstre en public et de l'élever avec les autres enfants. L'enfant fut obligé de vivre dans une petite chaumière se trouvant dans un coin retiré du domaine avec une vieille nourrice aveugle. Elle l'appela Radous. Devenu adulte, Radous quitta un jour le domaine natal sans laisser de trace. Sa disparition a soulagé les parents.

Radous traversa les champs et les bois, longea ruisseaux et cours d'eau. Finalement il entra dans une forêt profonde. Fatigué, il a décidé de se reposer. Il se coucha calant sa tête sur une souche. La souche bascula découvrant un livre relié en cuir usé. Radous l'ouvrit et tourna trois pages. A sa grande surprise, trois minuscules créatures d'apparance étrange surgirent du livre. Le premier ressembla à un haricot, le second à un cône et le troisième à une brindille. La première créature s'inclina devant Radous en disant : " Chacun qui trouve ce livre devient notre maître. Exprime tes voeux et ils seront réalisés ". Radous n'hésita pas : " Je veux que vous me construisiez un château fort en granit, perché sur une colline au milieu de la forêt. Je désire également que vous amassiez dans la cave des pierres précieuses, de l'or et de l'argent, ainsi que des armes. " Puis, submergé par la fatigue, il s'endormit. Lorsqu'il se réveilla, il était couché dans une grande salle devant une cheminée où brûlait un bon feu. Radous fut dans son château, construit par les minuscules créatures. Il donna au château le nom de Radyne.

Pendant un certain temps, le monstre était satisfait. Lorsqu'il avait besoin de quelque chose il feuilleta dans le grimoire et les petites créatures réalisèrent tous ses désirs. A la longue le contact humain lui manqua. Radous se décida de trouver une épouse. Il sella un étalon noir et descendit dans l'auberge du village le plus proche. La fille de l'aubergiste lui a plu beaucoup. Il lui demanda si elle voulait l'épouser en précisant qu'il habitait le château de Radyne. Ravie, la jeune fille accepta et partit avec Radous. Bientôt, elle donna le jour à un fils qui ressemblait à Radous comme deux gouttes d'eau. Furieux, Radous étrangla la mère et égorgea l'enfant. Il jeta les corps au fond de la tour du château. Pour la même raison, il tua six femmes et six enfants. La septième épouse était une jeune femme intelligente, issue d'une famille noble appauvrie. D'abord, la jeune femme inspecta le château de fond en comble. A sa stupéfaction elle découvrit les douze cadavres au fond de la tour. Elle comprit vite ce qui était arrivé et la nuit s'enfuit du château par les catacombes qu'elle avit découvrit au cours de l'inspection. La jeune femme demanda une audience auprès du roi et lui parla des douze cadavres à Radyne. Le roi envoya au château des soldats qui détruirent presque entièrement le château. Aucune trace de Radous, ni du trésor, ni du grimoire.

De nos jours, le château de Radyne n'est plus qu'une ruine se trouvant près de Pilsen. Le terrible Radous hante toujours les lieus accompagné d'un chien noir qui garde le trésor. A chaque fois que Radous et son chien apparaissent, une terrible tempête éclate dans la région de Pilsen.