Le traitement des maladies dues au tabagisme coûte cher

r_2100x1400_radio_praha.png

La somme de 23 milliards de couronnes, soit 4,4 milliards de FF, a été dépensée, en 1999, en République tchèque pour le traitement des maladies dues au tabagisme: maladies respiratoires, cardio-vasculaires et des tumeurs. Cette somme ne comprend pas les frais de traitement ambulatoire, d'assurance-maladie, et les dégâts occasionnés par les conséquences du tabagisme, a informé le docteur Petr Sadilek, du Centre d'information médical. Les données, avec lesquelles ce Centre a travaillé, ont été identiques à celles du groupe Philip Morris mais qui, lui, est parvenu à la moitié de cette somme. Chaque jour, 60 personnes meurent, en République tchèque, des suites des maladies causées par la cigarette. A la lumière de ces chiffres, la demande de proroger le délai pour l'augmentation des impôts sur les produits de tabac paraît incompréhensible, souligne Eva Kralikova, qui s'occupe de la prévention et du traitement de la dépendance du tabac. A ses dires, les cigarettes, en République tchèque, coûtent un tiers du prix, dans des pays de l'Union européenne. Or, il est prouvé que la hausse de la TVA sur les produits de tabac conduit à une réduction de la consommation des cigarettes et, dans le même temps, à une hausse des revenus du budget de l'Etat.