A partir du 1er janvier, le prix des cigarettes va augmenter de 3 à 4 couronnes

Photo: Filip Jandourek, ČRo

Adopté à l’automne par les députés et les sénateurs tchèques, l’amendement à la loi relative à la taxation des cigarettes et de tous les produits du tabac entre en application le 1er janvier 2016. Ainsi, le prix du paquet de cigarettes connaîtra une augmentation de 3 à 4 couronnes (11 à 15 centimes d’euro). Le but de cette mesure est de faire en sorte que la République tchèque respecte les taux minimaux fixés par la législation européenne, notamment en raison du faible cours de la couronne.

Photo: Filip Jandourek, ČRo
Cette augmentation des prix ne concerne pas uniquement les cigarettes, mais aussi les cigares, cigarillos, le tabac à rouler, mais aussi le tabac brut. Elle sera d’ailleurs progressive puisque la taxe sur la consommation sera ensuite de nouveau revue à la hausse en 2017 et 2018.

La République tchèque respectera ainsi désormais une directive européenne qui exige que les accises sur le tabac (taxes perçues sur la consommation) représentent au moins 60 % du prix moyen du paquet de 20 cigarettes et 90 euros pour 1 000 cigarettes.

Sans augmentation de la taxe, le faible cours de la couronne aurait eu pour conséquence le non-respect de l’engagement de la République tchèque et la possibilité de sanctions. Le faible taux de la couronne est dû à une intervention de la Banque nationale tchèque depuis novembre 2013. La dernière augmentation de la taxe sur la consommation sur les produits du tabac remonte à décembre 2014.

Les autorités tchèques estiment qu’en 2016, le budget pourrait gagner jusqu’à 3,3 milliards de couronnes, en 2017 jusqu’à 1,1 milliard de couronnes et en 2018, jusqu’à 1,4 milliards de couronnes. Ces estimations ne prennent toutefois pas en compte les éventuels changements dans la consommation des fumeurs.