Législatives : Transparency International dénonce le manque de transparence quant au financement de la campagne électorale

La branche tchèque de l’ONG Transparency International a publié les résultats d’une première analyse portant sur la transparence du financement de la campagne électorale. En tête de liste se trouve le Parti des Verts. Des relativement bons résultats désignent également le mouvement ANO du milliardaire Andrej Babiš, ou les partis social-démocrate et TOP 09. Si le président du Parti des Verts, Ondřej Liška, se félicite de la bonne évaluation de son parti, les représentants de ceux qui se trouvent en queue du peloton sont beaucoup plus réticents. C’est le cas du Parti des droits des citoyens (SPOZ) ainsi que du mouvement L’Aube de la démocratie directe (Úsvit přímé demokracie) qui non seulement ne publient pas d'informations concernant le financement de leurs campagnes mais refusent également de répondre aux questions posées par Transparency.