Les députés et le prix des carburants

r_2100x1400_radio_praha.png

Comme un peu dans toute l'Europe, la hausse des prix des carburants suscite le mécontentement des transporteurs et des simples automobilistes. A tel point que certains députés de l'opposition ont présenté un projet de baisse de l'impôt à la consommation pour ces produits. Le président de la Chambre, Vaclav Klaus, chef du plus grand parti de l'opposition, a rencontré les représentants de plusieurs compagnies de distribution des carburants, jeudi. Après cette réunion, il ne pense pas que l'essence pourrait coûter moins cher dans les stations-service car l'impôt ne se reflète pas directement sur le prix. Il en représente, pourtant, une partie importante. Les distributeurs ne garantissent pas une baisse des prix, même si l'impôt à la consommation diminuait. Le projet de l'opposition semble avoir peu de chance de passer.