Les handicapés qui ne le sont qu'apparemment

r_2100x1400_radio_praha.png

Depuis ce lundi, la capitale tchèque est le théâtre de la 5e Abilympiade mondiale. Bien que l'histoire de l'abylimpisme remonte au début du XXe siècle, ce n'est que sa tenue à Prague qui permet à nombre de Tchèques d'apprendre son existence. Née en 1922, avec la fondation de la Réhabilitation internationale à l'aide des enfants handicapés, l'idée de cette olympiade spéciale a pris les racines dans le monde entier. Les Tchèques y participent depuis le début des années quatre-vingt-dix, et c'est aussi à leur présentation et leurs succès qu'ils doivent l'honneur d'organiser la cinquième édition de l'Abylimpiade.

Au total 867 participants de 72 pays disputent donc, ces jours-ci, à Prague trente-sept jeux de médailles. Tel est le nombre des disciplines très variées, représentant différents domaines de l'activité humaine dont, par exemple, la programmation ou la fabrication de bijoux. L'Abilympiade de Prague n'est, certes, qu'à ses débuts, mais elle porte déjà l'attribut d'une nouveauté : c'est pour la première fois que les compétitions sont ouvertes aussi aux catégories enfants.

Auteur: Jan Uhlir
lancer la lecture