Les Tchèques et le travail

r_2100x1400_radio_praha.png

Le livre intitulé "Les Tchèques au seuil du millénaire" révèle des données intéressantes sur les habitudes de la population concernant le travail. Les auteurs constatent d'abord que dans ce domaine il y a une certaine différence entre la ville et la campagne. Tandis que la population de petites villes et villages se lève tôt et termine le travail, vers trois heures de l'après-midi, dans les grandes villes, on a plutôt tendance à commencer le travail plus tard. Pourtant, seuls 13 % de la population active en Tchéquie commencent leurs journées de travail après huit heures. 17 % aimeraient se lever et commencer à travailler plus tard. Plus de la moitié de la population active travaille de 8 à 8 heures et demi par jour. Il s'agit du personnel des grandes entreprises industrielles, des employés de bureau et des vendeurs dont la journée de travail est fixe et ne change pas. 20 % travaillent moins de 8 heures, 4 % travaillent plus de 10 heures par jours. Chauffeurs, médecins, pompiers, hommes d'affaires figurent dans la catégorie de ceux qui font beaucoup d'heures supplémentaires. Selon un sondage de la société Nextra, 65 % des managers travaillent plus de 45 heures par semaine, ce qui est plus que dans la majorité des pays européens, et ils risquent donc d'avoir des problèmes de surmenage. . 1 200 000 personnes sur une population de 10 millions d'habitants prolongent leur semaine de travail aussi sur une partie du week-end.