Liberté de la presse : la République tchèque 16e au classement 2013 de Reporters sans frontières

La liberté de la presse est plutôt bien respectée en République tchèque. L’ONG Reporters sans frontières a publié, ce vendredi, son classement mondial actualisé des pays respectant la liberté d’informer dans lequel la République tchèque arrive en 16e position parmi 179 pays. Il s’agit d’un recul de deux places par rapport à 2012. L’indice de chaque pays se calcule en notant six critères: le pluralisme, l'indépendance des médias, les notions d'environnement et d'autocensure, le cadre légal, la transparence et les infrastructures d'information. Pour ce classement 2013, les trois meilleurs élèves en matière de respect de la liberté de la presse restent comme les années précédentes la Finlande, les Pays-Bas et la Norvège. Inversement, à l’autre bout de l’échelle, les trois cancres sont l’Érythrée, la Corée du Nord et le Turkménistan. La République tchèque, elle, devance des pays comme l’Allemagne (17e), le Canada (20e), la Belgique (21e), la Grande-Bretagne (29e), les Etats-Unis (32e) ou la France (37e). Reporters sans frontières est souvent critiqué pour ses positions atlantistes.

Auteur: Pierre Meignan