L'industrie en nette amélioration

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est de 10% qu'a augmenté lors du premier semestre de cette année la productivité en République tchèque, ce qui renforce la compétitivité des entreprises nationales. Omar Mounir, à propos de cette tendance.

C'est quelque peu difficile à admettre, mais le fait est que, lors du premier semestre de cette année, l'industrie tchèque s'est bien portée. Selon des chiffres rendus publics, ce mardi, par l'Institut des statistiques, la production industrielle a augmenté de 5%, lors du premier semestre, par rapport à la même période, l'an dernier. Ajoutons que la production industrielle représente quand même le tiers de l'économie nationale.

Le plus significatif reste cependant la croissance de la productivité du salarié tchèque. Elle est de 10% supérieure à ce qu'elle fut lors du premier semestre 1999. Et ce n'est pas tout, l'augmentation de cette productivité aura été de 3,3% supérieure à l'augmentation des salaires. Les spécialistes estiment que les indicateurs de la fin de juin ne sont pas de simples faits d'optique, ils correspondent réellement à un renversement de tendance dans l'industrie tchèque. Une tendance qui permettrait aux producteurs nationaux de faire valoir leurs produits sur le marché international. Quant au chômage, on pense désormais qu'il s'accroîtra lentement et que les prévisions de 12% de chômeurs en décembre ne s'accompliront pas.

Ces nouvelles sont accueillies avec soulagement. Mais il y a un bémol à cette amélioration de la firme nationale. L'élément moteur en sont les firmes étrangères. L'observation a été faite. Mais c'est, de toute façon, la tendance de la firme tchèque voilà 10 ans. A savoir l'association avec des firmes étrangères qui apportent la technologie qui faisait défaut.

Malgré tout, la question reste posée de savoir s'il ne s'agit que d'une éclaircie passagère ou du soleil qui s'installe pour de bon.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture