Loi de restitution aux Eglises : les sociaux-démocrates veulent rencontrer des représentants des cultes

Favorable à une révision de la loi de restitution des biens confisqués sous le régime communiste aux Eglises, les sociaux-démocrates veulent rencontrer des dignitaires de différents cultes. Bohuslav Sobotka, le leader de la social-démocratie, a ainsi fait une demande auprès de Dominik Duka, le cardinal et archevêque de Prague, et de Joel Ruml, le président du Conseil de l'Eglise évangélique des Frères tchèques. Le parti social-démocrate, qui a mené une importante campagne contre cette loi votée dans la difficulté par le cabinet de Petr Nečas fin 2012, espère parvenir à un accord avec les représentants des différentes Eglises afin de réduire le coût de ces restitutions pour l'Etat tchèque. La question est également au coeur des négociations pour la formation d'un gouvernement entre sociaux-démocrates, chrétiens-démocrates et représentants du mouvement ANO. Ces derniers ne sont pas opposés à une modification de la loi de restitution tandis que les chrétiens-démocrates y sont opposés.

Auteur: Pierre Meignan