Ministre des Finances : l'adoption de l'euro n'est pas un des objectifs du gouvernement

S'exprimant à la Chambre des députés ce jeudi, le nouveau ministre des Finances, le milliardaire Andrej Babiš (ANO) a déclaré que l'adoption de l'euro n'était pas un des objectifs du gouvernement de Bohuslav Sobotka. Il réagissait aux propos tenus par le ministre des Affaires étrangères, le social-démocrate Lubomír Zaorálek, pour lequel ce nouveau cabinet devrait oeuvrer à ouvrir la voie dès que possible vers l'adoption de la monnaie unique européenne. Pour Andrej Babiš, l'économie tchèque ne serait pas prête à franchir cette étape. Il table sur une adoption de l'euro à un horizon minimal de six ans.

Auteur: Pierre Meignan