Nouvelles Dimanche, 03. SEPTEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jaroslava Gissubelova

Blocus de postes-frontières tchéco-autrichiens

Plus de 2000 opposants autrichiens à la mise en service de la centrale nucléaire tchèque de Temelin ont bloqué, samedi, depuis midi, par deux colonnes de tracteurs, le poste-frontière tchéco-autrichien de Wullowitz - Dolni Dvoriste. D'autres manifestants ont bloqué deux autres postes, celui de Weigetschlag - Studanky et celui de Guglwald - Predni Vyton. Des organisations écologiques autrichiennes et leurs activistes y distribuaient des fiches refusant Temelin et l'énergétique nucléaire en général.

Le gouverneur de Haute-Autriche invite Prague à renoncer à Temelin

Le gouverneur de Haute-Autriche, Josef Pühringer, est d'avis que la République tchèque devrait avoir plus de responsabilité par rapport à Temelin et renoncer à sa politique arrogante qu'elle applique ces derniers jours à l'égard de l'Autriche. C'est ce qu'il a déclaré au correspondant de l'agence de presse tchèque, CTK, sur le point de passage de Wullowitz, où il a participé au blocus des postes-frontières tchéco-autrichiens. Selon lui, les habitants de Haute-Autriche sont effrayés à l'idée de la mise en service de la centrale, située à 60 kilomètres de la frontière autrichienne. A ses dires, la Tchéquie devrait respecter l'ordre valable au sein de l'Union européenne tant qu'elle veut y entrer, ainsi que les rapports de bon voisinage.

Les protestations de Haute-Autriche contre Temelin restent isolées

Le député du parlement de Haute-Autriche, Otto Gumpinger, n'a pas exclu la répétition des blocages dans le but d'empêcher la mise en service de la centrale nucléaire tchèque de Temelin. Beaucoup dépendra, selon lui, de l'attitude de l'Allemagne. Pour l'instant, la résistance d'organisations autrichiennes contre la mise en service de Temelin reste isolée. Elle ne trouve l'écho ni dans les organes de l'Union européenne, ni en Allemagne voisine.

Les Décrets Benes et l'entrée de la Tchéquie à l'U.E.

La revendication des Libéraux autrichiens de conditionner l'entrée de la Tchéquie à l'Union européenne par l'annulation des Décrets Benes est soutenue par 34% des électeurs autrichiens, tandis que 45% s'y opposent. C'est ce qui ressort d'un sondage effectué par l'institut autrichien OGM.

Pèlerinage d'anciens prisonniers politiques à Hostyn

Environ 5000 personnes ont pris part au pèlerinage d'anciens prisonniers politiques à Hostyn, l'un des plus célèbres lieux de pèlerinage en République tchèque. Les offices ont été célébrés par l'archevêque Karel Otcenasek et 25 prêtres ayant passé par des prisons communistes. Une lettre que les pèlerins adressent au pape, Jean-Paul II, souligne que les prisonniers politiques sont la conscience de la nation et que leur sacrifice ne doit jamais être oublié.

Le président de la Banque mondiale à propos des assises pragoises

James Wolfensohn, président de la Banque mondiale, juge que le deuxième point au programme des assises annuelles du F.M.I. et de la Banque mondiale à Prague sera ce qui se déroulera dans les rues. Il a ainsi réagi au fait que les assises du F.M.I. en avril à Washington ont été perturbées par des adversaires à la mondialisation. Plus de 20 000 manifestants sont attendus aux assises pragoises.

Journées du Patrimoine européen

Les Journées nationales du Patrimoine européen 2000 ont commencé à Litomysl, en Bohême orientale, ville natale du compositeur Bedrich Smetana. Une partie du programme a été l'inauguration solennelle des jardins du couvent, fermés depuis 1948. Les Journées du Patrimoine européen ont lieu depuis 1991 sous le patronage du Conseil de l'Europe. 45 pays du continent européen, y compris la Tchéquie, y participent. Leur objectif est de rappeler le patrimoine culturel commun.