Nouvelles Dimanche, 08. OCTOBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jan Uhlir

Rencontre Zeman-Blair à deux reprises Visite prévue, dans le courant de la semaine prochaine, du Premier ministre Milos Zeman à Londres. Lors d'une rencontre multilatérale, à Varsovie, le chef du cabinet tchèque et son homologue britannique, Tony Blair, ont précisé que l'élargissement de l'Union européenne serait parmi les sujets de leurs conversations. C'est aussi à Varsovie que les Premiers ministres de Grande-Bretagne, de Pologne et de République tchèque ont exprimé leur satisfaction des changements démocratiques en Yougoslavie.

Kostunica salué devant l'ambassade de Yougoslavie à Prague

Entre temps, une vingtaine d'activistes se sont réunis devant l'ambassade de Yougoslavie à Prague. Ils sont venus manifester leur soutien à la nouvelle équipe du président Kostunica. La manifestation s'est déroulée en pleine sérénité.

Personne ne pleure le départ de Milosevic

D'autres politiciens tchèques réagissent à l'évolution de la situation en Yougoslavie. Ils ne peuvent que se féliciter de son aboutissement. Si, dans la soirée de vendredi encore, le Premier ministre Milos Zeman espérait que la chute du régime autocratique allait se passer à Belgrade sans violences, le président de la Chambre des députés et chef du Parti civique démocrate, Vaclav Klaus, a dit carrément que personne au sein de son parti ne regretterait le départ de Milosevic de son poste.

La presse tchèque sur les événements de Belgrade

La presse tchèque prête également une attention particulière aux événements actuels en Yougoslavie. Saluant les changements, le quotidien Zemske noviny met pourtant en garde contre un trop grand optimisme. D'après son commentateur, ce qui va suivre, le règlement des relations avec le Kosovo en tout premier lieu, sera plus difficile. D'après le Pravo, Milosevic n'avait aucune chance et les manifestations à Belgrade n'ont été en réalité que la continuation des élections par d'autres moyens. De même, le Mlada fronta Dnes estime que lors d'une seule journée, on a fait plus qu'au cours de la décennie écoulée. En tout cas, la Yougoslavie doit encore passer le test de la démocratie, ce qui est beaucoup plus difficile.

Fin du blocus aux frontières tchéco-autrichiennes

Le blocus des passages-frontière tchéco-autrichiens, en signe de protestations contre la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin, s'est terminé vendredi soir comme prévu. Les informations d'après lesquelles trois passages devaient être bloqués samedi encore ne se sont pas confirmées. Ce qui n'a pas empêché Otto Gumpinger, député du Parlement de la Haute-Autriche, de déclarer que les Autrichiens vont protester tant que la centrale de Temelin existera.

La police tchèque aurait-elle violé les droits de l'homme ?

Michael Van Broekhoven, activiste belge installé aux Etats-Unis, se plaint d'une violation des droits de l'homme que la police tchèque aurait commise lors de son intervention contre les manifestants à Prague le 26 septembre dernier. Le consul de Belgique à Prague a en effet confirmé que la déclaration de l'activiste serait remise au ministère tchèque des Affaires étrangères.

Une manifestation quand même

Une manifestation contre les prétendus sévices de la police tchèque à l'encontre des opposants à la mondialisation a eu lieu aussi à Washington. Une vingtaine d'agents de police devant protéger l'ambassade de Tchéquie s'y sont trouvés face à une dizaine de jeunes gens seulement.

Peintre et illustrateur tchèque expose à Bruxelles

Un beau succès pour le peintre Adolf Born. Au Centre tchèque à Bruxelles, l'artiste a assisté au vernissage d'une petite exposition de ses feuilles graphiques. Tous les amis bruxellois de la République tchèque, dit-on, s'y sont donnés rendez-vous à cette occasion.

Les jeunes évangéliques sur l'amour

La ville de Chrudim, en Bohême orientale, accueille, ce week-end, un milliers de jeunes évangéliques tchèques. Bien que le congrès soit organisé par l'Eglise évangélique des frères tchèques, il est ouvert à tous y compris les catholiques et les non croyants. Le congrès a pour thème l'amour, tant spirituel que sexuel.

Météo

Le temps est plutôt maussade, ces jours-ci. Ciel couvert, précipitations fréquentes, températures montant à peine vers 14 degrés dans la journée.,