Nouvelles Dimanche, 10. SEPTEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Havel sur l'avenir de l'ONU

Le rôle et la forme des institutions de l'ONU, tel était le thème du discours que le Président Vaclav Havel a prononcé au sommet du millénaire de l'ONU qui a réuni à New York l'élite politique mondiale. Selon Havel, au lieu de s'occuper de conflits entre différents Etats, l'ONU devrait assumer la responsabilité et prendre les décisions concernant le monde entier. Havel estime aussi que l'ONU devrait avoir ses propres unités militaire et policières et veiller sur le respect des droits de l'homme, sur la sécurité, la protection de l'environnement ou la santé publique. Samedi, le Président Havel a rencontré des représentants de la communauté tchèque de New York et a inauguré l'exposition « Les immigrés tchèques en Amérique ». Dimanche, il terminera sa visite aux Etats-Unis par un déjeuner dans la résidence de famille de l'ex-Président américain, George Bush.

Blocage de passages frontière tchéco-autrichiens

Des adversaires allemands de la mise en service de la centrale nucléaire tchèque de Temelin, en Bohême du sud, se sont joints symboliquement aux protestations des écologistes autrichiens. Samedi, une soixantaine de personnes ont monté la garde au poste frontière de Philippsreut-Strazny, sans troubler la circulation.

Vaclav Havel lui aussi a réagi aux protestations contre Temelin. Il s'est prononcé pour une nouvelle expertise objective, concrète et surtout privée d'émotions, dont l'élaboration serait dans l'intérêt de tout le monde.

Le renvoi de la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin

La centrale nucléaire de Temelin ne sera pas mise en service à temps. Au lieu du 20 septembre, son premier réacteur ne sera activé que début octobre. On doit ce renvoi à des défaillances techniques.

L'ambassadeur tchèque à Moscou

Depuis six mois déjà, la République tchèque manque de son ambassadeur en Russie. Mais la situation va changer bientôt, car le nouvel ambassadeur, ex-ministre sans portefeuille, Jaroslav Basta, partira pour Moscou le 19 septembre. D'après l'ambassadeur russe en Tchéquie, les relations entre Moscou et Prague ne sont pas très bonnes. Il estime même que le dialogue politique entre les deux pays n'existe pratiquement plus.

Le cimetière juif

Les dépouilles découvertes sur l'ancien cimetière juif, dans le centre de Prague, et où continuent les travaux de construction de la Caisse d'Epargne tchèque, seront transmises au Nouveau cimetière juif de Prague. Par cette décision, la communauté juive pragoise considère l'affaire de sauvetage du cimetière comme achevée.

Village de toile pour les adversaires de la mondialisation

Un village de toile a été construit au stade de Strahov à Prague pour héberger les adversaires de la mondialisation qui arriveront à Prague pour protester contre la politique du F.M.I. et de la Banque mondiale. Les deux institutions, comme vous le savez d'ailleurs, se réunissent à Prague pour un sommet, fin septembre. Le « camping » abritera environ 15 000 personnes, tandis que le nombre d'adversaires de la mondialisation qui devraient débarquer à Prague est estimé à 20 000.

Les syndicalistes préparent les protestations

La majorité des unions syndicales dans la sphère budgétaire envisagent d'organiser des manifestations de protestations en septembre. Les syndicats réagissent ainsi à l'échec de leurs négociations avec le gouvernement, cette semaine, lors desquelles ils n'avaient pas résussi à convaincre le gouvernement de débloquer du budget encore 2 milliards de couronnes pour augmenter les salaires des fonctionnaires.

Journées du Patrimoine culturel européen

Dans le cadre des Journées du Patrimoine culturel européen, ce week-end est sous le signe de porte ouverte de plus de 800 monuments historiques et culturels, dont beaucoup sont inaccessible pendant l'année. A Prague, par ex., ce seront les jardins baroques sous le Château de Prague récemment rouverts. L'année dernière, plus de 500 000 personnes ont participé aux Journées du patrimoine culturel européen.