Nouvelles Jeudi, 24. SEPTEMBRE, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Nouvelles 24.9.1998 -JG-

Visite de Thomas Klestil à Prague

Le président de la République tchèque, Vaclav Havel, a reçu le président de l'Autriche, Thomas Klestil, en visite d'une journée dans notre pays. Le chef de l'Etat autrichien qui préside, cette année, l'Union européenne, a eu des entretiens, aussi, avec le président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, et avant de partir, également avec le Premier ministre, Milos Zeman. A une conférence de presse, le Président autrichien a dit que lui- même, ainsi que le gouvernement autrichien et la majorité du Parlement soutiennent l'élargissement de l'Union européenne à la République tchèque et aux autres Etats.

Vaclav Havel sur le problème sudéto-allemand

S'agissant de la problématique des Allemands des Sudètes, Vaclav Havel a dit que le traité bilatéral tchéco-autrichien en date de 1974, qui est toujours en vigueur, ne permet qu'une condamnation morale du transfert d'après-guerre des Allemands des Sudètes. Selon Thomas Klestil, la condamnation morale de cet acte par le Président tchèque et la création d'une commission d'historiens, convenue lundi, sont les premiers pas vers une réconciliation.

Le ministre tchèque de la Défense à la réunion de l'OTAN

Départ du ministre tchèque de la Défense, Vladimir Vetchy, pour Vilamour. Dans cette ville portugaise, il participe, en commun avec ses homologues de Hongrie et de Pologne, à une rencontre régulière non formelle des ministres de la Défense de l'OTAN. C'est pour la première fois que les ministres des trois pays d'Europe centrale qui devraient devenir, l'an prochain, membres de l'Alliance, assistent à toutes les parties de la réunion.

Pas de visa britannique pour la République tchèque

En dépit d'un nouvel afflux de Tziganes de la République tchèque en Grande- Bretagne, le gouvernement britannique n'envisage pas l'introduction de visa obligatoire envers la République tchèque. C'est ce qu'a confirmé à l'agence CTK le porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères. En même temps, ce dernier n'a pas exclu l'introduction de visa en cas d'aggravation de la situation. De source du ministère britannique de l'Intérieur on apprend que rien que ce mois-ci, 119 Tziganes venant de la République tchèque ont demandé le droit d'asile en Grande-Bretagne.

Audience chez le Pape

Le Pape, Jean Paul II, a reçu en audience privée une délégation de 8 enfants tchèques et slovaques du mouvement humanitaire qui se dit "Mille- pattes" et qui aide les enfants handicapés. A ses activités prennent part environ 2500 écoles de 8 pays, dont, outre la République tchèque et la Slovaquie, l'Allemagne, l'Argentine, la Norvège, la Pologne, le Canada et les Etats-Unis. Le mouvement obtient des moyens financiers par la vente de dessins d'enfants, de cartes de NoEl et d'autres objets artistiques.

Les sénateurs ont voté l'ordre de procédure

Deux ans après sa création, le Sénat tchèque a adopté le projet de loi sur la procédure qui définit les règles de fonctionnement de la chambre haute du Parlement. Jusqu'à préþent, le Sénat a suivi la procédure modifiée de la chambre basse du Parlement.

Le gouvernement garantira la rénovation du Centre des congrès

Le cabinet social-démocrate a donné son aval aux garanties de l'Etat sur l'émission d'obligations d'un montant de deux milliards de couronnes destinés à la rénovation du Centre des congrès à Prague. En l'an 2000, ses locaux seront le théâtre de la conférence du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

Conférence sur l'éducation à Brno

Brno, métropole de la Moravie du sud, est le théâtre d'une conférence qui s'appelle Jan Patocka, les Tchèques et l'Europe. Consacrée aux problèmes de l'éducation tchèque dans le contexte européen, elle est organisée par la Faculté pédagogique de l'Université Masaryk de Brno. La conférence se réfère au legs du grand philosophe tchèque décédé, Jan Patocka, qui y enseignait, fin des années 40.

Commémorations de la fondation de la Tchécoslovaquie à Washington

La musique de compositeurs tchèques contemporains a retenti, mardi soir, à un concert donné à l'Ambassade de la République tchèque à Washington. Le concert s'inscrit dans le cadre des festivités organisées en hommage du 80ème anniversaire de la fondation de la République tchécoslovaque indépendante.