Nouvelles Jeudi, 26. OCTOBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Le roi des Belges Albert II en visite à Prague

Le roi des Belges Albert II a rencontré mercredi le Premier ministre tchèque, Milos Zeman. A l'ordre du jour de cette rencontre les relations tchéco-belges et l'adhésion de la République tchèque à l'Union européenne. Milos Zeman et le roi Albert II se sont mis d'accord que les petits et moyens pays européens devraient créer une contrepartie aux grands pays de l'Union. Le programme de la deuxième journée de la visite du roi des Belges a eu, surtout, une dimension économique. Le roi a pris part au forum économique tchéco-belge. Le soir, le roi et son épouse Paola, ont assisté à une soirée solennelle en leur honneur au théâtre Archa de Prague.

Rencontre d'hommes d'affaires belges et tchèques

Environ 200 représentants de firmes, d'unions et d'associations professionnelles, de banques et d'investisseurs se sont réunis au forum économique tchéco-belge organisé mercredi au palais Zofin de Prague. D'après les paroles du vice-ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Jiri Maceska, une centaine de firmes belges se sont installées en République tchèque, dont les investissements placés dans l'économie tchèque sont estimés à environ 1,4 milliards de dollars américains. Parmi les investisseurs les plus importants, il y a la KBC Bank qui a investi plus d'un milliard de dollars dans la CSOB, la Banque de commerce tchécoslovaque, la société du verre Glaverbel Group ou le réseau des supermarchés Delvita.

Contestation du génocide passible d'une peine

Le Sénat vient d'approuver un amendement du Code pénal conformément auquel la contestation du génocide nazi ou communiste sera passible d'une peine allant de six mois à trois ans de prison. L'amendement rend plus rigoureuses aussi les punitions des personnes incitant à la haine raciale ou de classe.

Le programme Phare

A cours des trois ans à venir, l'Union européenne envisage de débloquer 19 millions d'Euros de son programme CBC Phare pour financer des projets d'investissements dans des régions limitrophes, une déclaration du directeur exécutif du CBC Phare, Jaroslav Durdis.

Aide américaine à l'Armée tchèque

Ces neuf dernières années, les Etats-Unis ont débloqué environ 4 millions de dollars pour aider l'Armée tchèque, une déclaration de l'ambassadeur américain à Prague, John Shattuck. Mercredi à Prague, ce dernier a signé un nouveau programme d'aide pour l'an 2001 avec le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy. La somme devrait atteindre 400 000 dollars.

Introduction de l'obligation de visa

A partir du jeudi 26 octobre, les ressortissants tchèques voulant voyager en Corée du Nord doivent demander l'octroi des visas, la même mesure étant valable aussi pour les Coréens du Nord se rendant en République tchèque. Cette obligation de visas est due à l'expiration de l'accord sur la suppression de l'obligation de visa, concernant les passeports diplomatiques et d'affaires.

Médaille Yad Vachem à une Tchèque

L'ambassadeur de l'Etat d'Israël à Prague, Mme Erella Hadar, a remis la médaille Yad Vachem à Ilona Feresova, fille du cheminot Ladislav Holub, qui, pendant la guerre, a offert l'abri à une Juive, Ruzena Libska. Le nom de Ladislav Holub sera sculpté dans le monument Yad Vachem de Jérusalem parmi les noms de ceux qui portent le titre honorifique de Juste parmi les peuples.

Essor de la firme automobile Skoda Auto

La firme automobile Skoda Auto qui fait partie du groupe Volkswagen AG connaît un essor sans précédent. Depuis 1991, elle a doublé sa production annuelle de 170 000 à 450 000 voitures, figurant ainsi parmi les firmes automobiles les plus dynamiques du monde entier. Skoda Auto étant la plus importante entreprise de l'économie tchèque, son directeur Vratislav Kulhanek s'est vu décerner, mercredi, le Prix de la compréhension tchéco-allemande.

Sydney

La République tchèque a la quatrième médaille d'or aux Jeux paralympiques de Sydney, grâce à la pongiste Jolana Davidkova. Pour le moment, les sportifs tchèques ont remporté 4 médailles d'or, sept médailles d'argent et une médaille de bronze.

Culture

Une rétrospective de films tchécoslovaques a commencé, mardi soir, au centre Accatone, dans le Quartier latin à Paris, par la projection du film L'incinérateur des cadavres de Juraj Herz. Au festival parisien "Rencontres internationales de cinéma", qui a débuté mercredi, on présentera un autre film tchèque: la dernière réalisation de Jan Svankmajer, Otesanek.