Nouvelles Lundi, 01. JUIN, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

NOUVELLES 1.6.98

Vaclav Havel parle de sa succession

Dans un entretien sur les ondes de la Radio tchèque, le président Vaclav Havel a déclaré craindre, par ces temps où les groupes de pression mènent le jeu au sein des partis politiques, que son successeur ne soit un individu derrière lequel se cache un grand parti, ou quelqu'un d'inoffensif, comme, par exemple, un savant sans autorité. De manière tout à fait surprenante, Havel a dit qu'il aimerait bien voir Tomas Halik, un prêtre catholique, lui succéder à la tête de l'Etat. Il a ajouté que Halik n'est pas son seul favori et qu'il connaît les noms d'au moins sept personnes capables de lui succéder aussi valablement. Notons que c'est la première fois que Vaclav Havel s'entretient publiquement de sa succession.

Vaclav Havel et les élections

Dans le même entretien, le président Havel a reconnu qu'il serait très difficile de savoir qui élire dans les élections de juin. Il conseillerait aux électeurs, avant de passer aux urnes, de lire au moins une partie des programmes politiques, de suivre les déclarations des politiciens dans les médias et de lire les listes des candidats. Havel a par ailleurs déclaré les partis démocratiques responsables de la montée des partis extrémistes, pour n'avoir pas su se rendre crédibles auprès des citoyens.

Qui est Tomas Halik?

Tomas Halik, que Vaclav Havel voudrait voir lui succéder à la tête de l'Etat, est un prêtre catholique, président de l'Académie chrétienne tchèque et professeur à la faculté de Théologie de l'Université Charles. Il n'a jamais hésité à prendre position contre la violence, l'intolérance raciale, nationale, religieuse et politique. Il est par ailleurs un fervent partisan de la réconciliation tchéco-allemande, du rapprochement oecuménique des Eglises ainsi que du renforcement du dialogue entre gens de convictions religieuses et philosophiques différentes.

De 1972 à 1989, Tomas Halik a occupé plusieurs emplois civils. En 1978, il fut sacré prêtre à Erfurt en RFA, et, dans le pays, il a travaillé comme collaborateur du cardinal Frantisek Tomasek, dans les structures "illégales" de l'Eglise catholique, sous le communisme.

Rassemblement des Sudètes

L'annulation des décrets Benes, l'ouverture d'un dialogue officiel avec la direction du Rassemblement des compatriotes allemands des Sudètes, et la reconnaissance du droit des Allemands des Sudètes à la patrie, tels sont les trois revendications principales qui ont retenti, de nouveau, ce week-end, à l'adresse du gouvernement tchèque, lors de l'ouverture du 49ème Rassemblement des Allemands des Sudètes à Nuremberg.

La campagne électorale

C'est le mercredi 3 juin que commencera officiellement une campagne électorale de 15 jours en vue des élections anticipées de la Chambre des députés. Dès cette date, les affiches et les meetings électoraux seront complétés par l'émission de spots de tous les partis et mouvements politiques candidats aux élections, qui, selon la loi, ont gratuitement droit à des émissions à la télé et à la radio, de 14 heures par média.

Elections et médias

Les participants au débat télévisé hebdomadaire de la chaîne publique nø1, "A midi pile" -c'est le nom de l'émission-, sont convenus que les médias sont en grande partie responsables de la perception négative que se fait le public de la campagne électorale. Le député indépendant, Jozef Wagner, anciennement social-démocrate, a exprimé à cette occasion sa conviction que les médias se comportent comme si les jeux étaient déjà faits, et ne donnent aux électeurs aucune chance de se décider librement.

Tourisme: des chiffres

Le nombre de visiteurs étrangers en République tchèque est en stagnation pour les 4 premiers mois de cette année. De janvier à avril, on a enregistré 29,5 millions de visiteurs étrangers, ce qui est de moins 0,9% par rapport à la même période, l'année dernière. En revanche, en avril, le nombre des visiteurs étrangers a augmenté de 5,1% par rapport à avril 1997. Des chiffres communiqués par l'administration tchèque des statistiques.