Nouvelles Lundi, 31. JUILLET, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Cérémonie du souvenir

Une cérémonie du souvenir, à la mémoire des victimes des procès politiques communistes des années cinquante, a eu lieu dimanche, à Jihlava, en Moravie du sud. Elle s'est déroulée à l'église Saint-Ignace et aux pieds du monument, avec la participation de la Confédération des prisonniers politiques, de représentants de l'administration et de la municipalité. Le président de la Commission de documentation de la confédération, Otto Stehlik, a déclaré, à cette occasion, qu'il était dommage que les anciens membres de l'élite communiste soient toujours présents et parlent même de reprendre le pouvoir.

Les membres de l'ancienne élite communiste et l'Union européenne

Selon le président de la Commission pour l'intégration européenne, le député Jaroslav Zverina, du Parti civique démocrate, l'ancienne nomenklatura communiste, dont a parlé le Commissaire pour l'élargissement de l'Union, Günter Verheugen, n'est pas des plus présentes en République tchèque. Il s'agit plutôt des pays post-communistes de l'Europe de l'Est.

Le vice-premier ministre tchèque et les déclarations de Josef Pühringer

Le vice-premier ministre tchèque et ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, ne pense pas que les déclarations du chef du gouvernement de l'Autriche du Nord, Josef Puhringer, soient bien placées. Ce dernier a critiqué le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, qui était, selon lui, des plus arrogants, lors de ses entretiens avec le président du Parlement autrichien, Heinz Fischer. Selon Spidla, c'est comme si le maire de Prague critiquait le chancelier autrichien...

Réunion et programme du Sénat tchèque

Le Sénat de la République tchèque commence sa 21ème réunion, le 2 août. Au programme surtout l'amendement de la loi sur la banque centrale, la CNB, critiqué par l'ambassadeur de la Commission européenne, Ramiro Cibrian, jeudi dernier. Les sénateurs se pencheront aussi sur le nouveau code de la route.

Dette fiscale tchèque

Le ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, vient de déclarer, à la Télévision tchèque, que le développement des dettes fiscales en République tchèque reste un grand problème. C'est un héritage des gouvernements précédents. Un grand nombre de sociétés ont fait faillite et leurs impôts ne peuvent être perçus. Dans l'opposition, on entend souvent des voix demandant la réduction du taux d'imposition.

L'ours de Vsetin est toujours en liberté

Un ours qui se ballade dans la région de Vsetin est toujours en liberté, en dépit de tous les efforts des organisations de chasseurs et de protection de l'environnement de la région de le capturer. Leurs membres sont sur pieds 24 heures sur 24, mais sans succès. L'ours représente, en effet, en certain danger pour les promeneurs et surtout pour le bétail. Il a déjà fait des dommages d'une valeur de plus de 100 000 couronnes tchèques.

Danger d'inondations en Tchéquie

La pluie continue de tomber en République tchèque et les spécialistes observent avec de grandes préoccupations le niveau des rivières sur tout le territoire. En Moravie du sud, il n'y a pas de risques d'inondations, en dépit d'un temps nuageux et de fréquentes précipitations, car ce ne sont pas des pluies torrentielles, comme en 1997, par exemple. Sur le cours de l'Oder, l'état d'alerte a été suspendu.

La météo

Le territoire de la République tchèque sera atteint par un anticyclone venant de l'ouest. La météo ne prévoit toujours pas du beau temps pour la semaine prochaine. Un ciel nuageux, des précipitations intermittentes et des températures de 17 à 21 degrés.