Nouvelles Mardi, 03. NOVEMBRE, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Intempéries et inondations en République tchèque

Le vent et la pluie ont éprouvé la République tchèque pendant tout le week-end. De nombreuses rivières ont débordé et de nombreux arbres ont été abattus par le vent, mais, selon la police, les pompiers et les travailleurs d'entreprises forestières, les dégâts causés jusqu'à présent par les intempéries ne sont pas très importants. Plus de détails dans notre émission Faits et événements.

Avertissement irakien

Le ministre irakien des Affaires étrangères, Muhammad Saïd Kazime Sahhaf, a protesté contre les émissions de la station Radio Europe libre/Radio Liberté diffusées à partir de Prague vers l'Irak et l'Iran. Selon le ministre, ces émissions sont un phénomène négatif qui nuira à la coopération économique et commerciale entre l'Irak et la République tchèque.

Prochain voyage du président Havel

Le président Vaclav Havel se rendra, samedi, à Bratislava où il rencontrera des membres du nouveau gouvernement slovaque. Dans la capitale slovaque, le Président participera également à une table ronde.

Exportations tchèques vers l'Union européenne

Les exportations tchèques vers les pays de l'Union européenne ont augmenté, de janvier à septembre, par rapport à la même période de l'année dernière, de 31,4 % et ont atteint 406,7 milliards de couronnes, soit près de 80 milliards de FF. Les échanges commerciaux entre la Tchéquie et l'Union européenne se sont soldés par un déficit tchèque de 27, 6 milliards de couronnes. C'est une nette amélioration, vu quZau cours des neuf premiers mois de l'année dernière, le déficit tchèque était de plus de 70 milliards couronnes, soit près de 14 milliards de FF.

Délégation du ministère britannique de l'Intérieur

Une délégation du ministère britannique de l'Intérieur se rendra, jeudi, à Prague, pour discuter de la situation des demandeurs d'asile tchèques en Grande-Bretagne. Sa visite renoue avec les entretiens des représentants des gouvernements tchèque et britannique lors de la récente visite du président Vaclav Havel au Royaume-Uni. La délégation britannique rencontrera également des délégués de la communauté des Rom (Tziganes) en République tchèque et visitera les Rom vivant dans la ville de Kolin et dans les environs de la ville de Kutna Hora.

Nouveau centre pour les émigrés

Un nouveau centre pour les migrants a été ouvert à Balkov, non loin de la ville de Plzen en Bohême de l'ouest. Pour le moment, le centre peut accueillir plus d'une centaine de personnes, mais sa capacité va quadrupler encore avant la fin de cette année. Le centre est réservé exclusivement aux migrants illégaux cherchant à franchir la frontière allemande et renvoyés par l'Allemagne à la République tchèque.

Révision au ministère de l'Industrie et du Commerce

Le ministère tchèque de l'Industrie et du Commerce procédera, dans les jours à venir, à une révision des importations du charbon en République tchèque dans les années 1996 et 1997. Récemment, le Premier ministre, Milos Zeman, a accusé le ministère de corruption. Selon Milos Zeman, certains fonctionnaires du ministère auraient dépassé les limites d'importation du charbon en Tchéquie. Tandis qu'un décret du ministère de l'Industrie et du Commerce stipule qu'on ne peut importer annuellement que 2 millions de tonnes de charbon au maximum, en réalité, rien qu'en 1996, on en a importé plus de 3,2 millions de tonnes.

Affaire Zilk

Le ministre tchèque de l'Intérieur, Vaclav Grulich, ne peut pas dire, pour le moment, si l'ancien maire de Vienne, Helmut Zilk, a été l'agent de la StB, police politique de la Tchécoslovaquie communiste. Après avoir étudié les documents secrets sur Helmut Zilk, le ministre déclare que seul un tribunal indépendant peut trancher cette question. Selon Vaclav Grulich, l'authenticité des documents des archives de la StB est souvent douteuse. C'est cette information que le ministre de l'Intérieur donnera, jeudi, au président de la République.

Livre sur le couple présidentiel

Malgré la décision de la Cour municipale de Prague d'interdire la vente du livre "Sept semaines qui ébranlèrent le Château", les librairies tchèques continuent à vendre cet ouvrage scandaleux qui raconte, à sa façon, la vie du président Vaclav Havel et de son épouse. L'auteur du livre, Premysl Svora, affirme, d'une part, que le livre est basé sur les témoignages authentiques, mais avoue, d'autre part, que c'est aussi, en partie, un ouvrage de fiction.