Nouvelles Mardi, 10. OCTOBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Mise en service de la centrale nucléaire de Temelin

A 21.09, lundi 9 octobre, le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, a officiellement mis en service la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud. Une centrale très controversée dont la construction a été décidée il y a 14 ans. Les plus grandes protestations émanent toujours de l'Autriche et son ministre des Affaires étrangères, Mme Benita Ferrero-Waldner, ne cache pas que son pays tentera de bloquer les négociations sur l'entrée de la Tchéquie à l'Union européenne en empêchant la fermeture du chapitre « énergétique ».

Le Premier ministre roumain en Tchéquie

Le Premier ministre roumain Mugur Isarescu se trouve en visite officielle en Tchéquie. Lors de sa rencontre avec le président de la République tchèque, Vaclav Havel, il a déclaré que la chute du régime de Milosevic en Yougoslavie ouvrait la possibilité de réaliser la réforme économique dans le cadre du Pacte de stabilité pour l'Europe du Sud-Est. La solution du problème du Kosovo pourrait aussi être trouvée. Le chef du gouvernement roumain, après sa rencontre avec son homologue tchèque, Milos Zeman, a déclaré qu'il espérait une solution rapide et la stabilisation de la situation en Yougoslavie.

Abolition des sanctions contre la Yougoslavie

Selon le porte-parole du ministère tchèque des Affaires étrangères, Ales Pospisil, le processus d'abolition des sanctions contre la Yougoslavie devrait être plus rapide, du côté tchèque, que celui de leur adoption. Le ministère a préparé un projet qui devrait être adopté lors de la plus proche réunion du gouvernement... mercredi déjà.

Félicitations du Président tchèque à son homologue polonais

Le président de la République tchèque, Vaclav Havel, a envoyé un message de félicitations au président de la Pologne, Aleksander Kwasniewski, réélu ce week-end. Il y est dit : « La volonté univoque des citoyens reflète tes mérites dans le développement de la Pologne et de toute la région de l'Europe centrale ».

L'Autriche contre la mise en service de la centrale de Temelin

Le ministre autrichien de l'Environnement, Wolfgang Molterer, demande expressément à la Tchéquie de réfléchir encore à la mise en service du premier bloc de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud. Il appelle ses voisins tchèques à ne pas effectuer des pas irréversibles. Rappelons que l'Office national tchèque pour la sécurité nucléaire vient de permettre l'activation du premier bloc.

Selon le ministre autrichien, son pays prendra en compte les questions de la sécurité de Temelin dans le processus d'entrée de la Tchéquie à l'Union européenne. L'Autriche pourrait bloquer le chapitre énergétique lors des négociations.

Succès tchèque à Bruxelles

La Commissaire de l'Union européenne pour l'environnement, Margot Wallström, a décerné des distinctions à onze villes des sept pays candidats à l'entrée à l'Union. Trois villes tchèques sont conformes à la Ville aux conditions de l'Union européenne 2000 : Kladno, Litomerice, Decin.

Selon la Commissaire Wallström, la République tchèque a fait un grand pas en avant dans le rapprochement de sa législation des normes européennes, dans le domaine de l'environnement. Il y a des problèmes, d'après elle, mais un grand progrès est visible. Pour la première fois, la Turquie était présente à la réunion des 13 pays candidats, à Bruxelles. La Tchéquie a été le premier pays à présenter un plan complet sur l'environnement.

Distinctions pour les policiers tchèques

Dans les 700 policiers de la Bohême de l'ouest devraient recevoir une récompense pour leur participation au maintien de l'ordre dans les rues de Prague, lors des assises de septembre du F.M.I. et de la Banque mondiale. Quelque 200 policiers devraient aussi monter en grade. Une déclaration du chef de la police de la région, Miloslav Mastera. Rappelons que Prague avait été le théâtre de violentes manifestations et que les forces de l'ordre avaient été à la hauteur.

Séminaire sur le médiateur

Lors du séminaire national sur le médiateur, un poste nouveau en Tchéquie, le vice-président du Sénat, Petr Pithart, a déclaré que l'ancien ministre de la Justice, Otakar Motejl, qui a démissionné la semaine dernière, serait le meilleur candidat. Selon lui, l'ancien ministre est une personne respectée, sans tache, les citoyens peuvent lui faire confiance, car il n'a jamais changé de veste.

Exposition Charlotte Garrigue Masaryk

A l'occasion du 150ème anniversaire de la naissance de Charlotte Masaryk, l'épouse du premier Président tchécoslovaque, Tomas Garrigue Masaryk, on vient d'inaugurer dans la chapelle du palais Lobkowicz, au Château de Prague, une exposition intitulée « Madame Masaryk ». Elle rappelle la vie de cette personne hors du commun, la compagne du premier chef de l'Etat tchécoslovaque, le premier Etat commun des Tchèques et des Slovaques dont la Tchéquie et la Slovaquie actuelles sont les héritiers.

Météo

Un temps passablement nuageux avec des risques de pluies. Des températures de l'ordre de quinze degrés.