Nouvelles Mardi, 13. OCTOBRE, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Visite à Prague de Mme Hillary Clinton

Arrivée à Prague de Mme Hillary Clinton, épouse du Président américain. Le principal point au programme de sa visite de deux jours, effectuée à l'invitation du Président Vaclav Havel, un rapport sur le thème de la société civique, prononcé mardi, à la conférence internationale Forum 2000. La première dame des Etats-Unis, arrivée à Prague de Sofia, a été reçue par le Premier ministre, Milos Zeman. Leur entretien a porté notamment sur le rapport entre le secteur public et le secteur privé et sur les questions économiques. Lundi après-midi, Mme Clinton a également visité la Fondation "Vision 97" de Vaclav et Dagmar Havel.

Forum 2000

La conférence internationale "Forum 2000", consacrée aux problèmes globaux du monde actuel, se tient jusqu'à jeudi à Prague, sur initiative du Président Vaclav Havel. La première journée des délibérations a été marquée par l'attention accrue prêtée à la situation au Kosovo. D'éventuelles frappes de l'OTAN contre l'armée yougoslave dans la province du Kosovo ne peuvent à elles seules régler la situation dans cette région: c'est ce qu'a dit à l'agence CTK le président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, à l'issue de sa renconte avec Henry Kissinger, ex-chef de la diplomatie américaine. Klaus et Kissinger sont d'accord aussi sur le fait que le problème au Kosovo n'a pas été créé par le président Slobodan Milosevic, mais par l'histoire. Comme l'a dit encore Henry Kissinger à la conférence Forum 2000, l'actuelle crise dans les Balkans est une conséquence de l'interaction du christiannisme et de l'islam. Une messe oecuménique célébrée lundi soir dans la cathédrale St.-Guy, au Château de Prague, s'inscrit aussi dans le cadre du Forum 2000.

Sommet de 6 chefs d'Etat à Vienne

La capitale autrichienne, Vienne, à été le théâtre du sommet des présidents d'Autriche, de Pologne, de Hongrie, de Slovénie, d'Allemagne et de République tchèque, respectivement Thomas Klestil, Alexander Kwasniewski, Arpad Gþncz, Milan Kucan, Roman Herzog et Vaclav Havel. Dans leur déclaration commune, les chefs d'Etat se sont prononcés pour l'accélération du processus d'élargissement de l'Union européenne, pour la cessation immédiate des actes de violence au Kosovo, en exprimant un soutien à la Slovaquie, qui depuis plusieurs mois n'a pas de président, dans ses efforts visant à s'intégrer dans les structures européennes. A ce sommet, Vaclav Havel a invité la communauté internationale à une large action diplomatique et de pouvoir qui réglerait le problème de la minorité albanaise non seulement au Kosovo, mais aussi en Macédoine.

Programme PHARE

La République tchèque aura la possibilité de puiser dans le programme PHARE jusqu'à 32 millions d'ECU. Signature de quatre mémorandums financiers du programme PHARE, lundi, à Prague, par le ministre des Finances, Ivo Svoboda, et le commissaire de la Commission européenne, Hans van den Broek. Cet argent est destiné à des projets définis à l'avance.

Temelin objet d'une analyse internationale

Un groupe d'observateurs qui doivent analyser, d'ici à la fin de l'année, les aspects économiques de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, n'est toujours pas complet. Pour l'instant, seule la partie tchèque de la commission travaille sur cette analyse. Des experts étrangers n'ont pas encore été nommés.

Statistique sur le SIDA

64 personnes sont mortes en République tchèque des suites du SIDA. Le nombre officiel des personnes séro-positives est de 377. Une statistique du centre d'hygiène et d'épidémiologie de la ville d'Ostrava. En réalité, le nombre des personnes frappées de ce virus est de 5 ou 6 fois supérieur à ce chiffre.

Protestation de la Radio tchèque auprès de l'ambassade de France

Comme nous l'avons déjà signalé, une cigogne porteuse d'un émetteur, suivie pendant 120 jours dans le cadre du projet "Odyssée africaine", a été tuée, le 27 septembre, en France du sud-ouest. Une protestation contre cet acte a été remise par les représentants de la Radio tchèque à l'ambassade de France à Prague. "La cigogne Hynek n'est pas la première victime des chasseurs. La France paraît être l'étape la plus dangereuse non seulement pour les cigognes noires, mais pour les oiseaux migrateurs, en général", a indiqué Miroslav Bobek, rédacteur de la Radio tchèque, l'un des auteurs du projet, grâce auquel on a pu suivre, sur Internet, le voyage des oiseaux des forêts tchèques vers les lieux d'hivernage en Afrique.