Nouvelles Mardi, 16. JUIN, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

NOUVELLES 16.6.98

Elections législatives 1998

Mardi, au plus tard, tous les électeurs tchèques devraient recevoir leurs bulletins de vote pour les élections législatives anticipées qui auront lieu les 19 et 20 juin. Un groupe de 20 observateurs de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a été invité em République tchèque par le gouvernement pour suivre la préparation et le déroulement des élections. Mercredi aura lieu une rencontre des membres du groupe avec les journalistes.

Conséquences d'un accident nucléaire

De même que dans plusieurs pays d'Europe de l'Ouest, on a enregistré, sur le territoire tchèque, une augmentation du taux de radioactivité due au récent accident de Cadix en Espagne où une certaine quantité de césium radioactif 137 a été fondue, par inadvertance, avec de la ferraille, dans un haut fourneau. Selon le vice-président de l'Office national pour la sécurité nucléaire, Zdenek Prouza, le taux de radioactivité en République tchèque n'a pas dépassé cependant le seuil de danger et on n'était pas obligé donc de prendre des mesures pour protéger la population.

Avis du président de la police tchèque

Le président de la police tchèque, Oldrich Tomasek, estime que la loi sur les armes à feu, en vigueur actuellement dans notre pays, est insuffisante, car elle permet à chaque citoyen tchèque de posséder un nombre d'armes illimité. Oldrich Tomasek est donc convaincu qu'on devrait adopter, dans ce domaine, une loi plus rigoureuse. Le président de la police tchèque a fait cette déclaration à la suite d'une opération de la police, samedi, près de la ville de Plzen, contre trois ressortissants de l'ex-Yougoslavie, lors de laquelle un policier a été tué et un autre blessé.

Manifestation contre le génocide du Kosovo

Une manifestation contre le génocide de la population albanaise du Kosovo aura lieu à Prague, mercredi, devant l'ambassade de Yougoslavie, rue Mostecka, dans le quartier de Mala Strana. Elle sera oganisée par la fondation Tolérance et le Comité tchèque d'Helsinki. Il s'agira déjà de la deuxième manifestation de ce genre dans la capitale tchèque, la première ayant été organisée au même endroit, en avril, par Amnesty International.

Situation de l'armée tchèque

Le nombre de jeunes Tchèques qui refusent de faire leur service militaire continue d'augmenter. Selon Vladimir Lukovsky du ministère tchèque de la Défense, tandis qu'en 1992 ils n'étaient que 4000, en 1997 leur nombre a atteint déjà 11 000.

Programme scientifique de l'Union européenne

La Comission européenne a ouvert le processus de nomination des membres de 17 groupes internationaux de chercheurs qui auront pour objectif de réaliser le programme scientifique de l'Union européenne. On estime que des experts de République tchèque pourraient être appelés à se joindre aux travaux de ces groupes. C'est ce qu'a déclaré à Bruxelles, pour l'agence CTK, le porte-parole de la Commissaire européenne, Mme Edith Cresson, qui se rendra la semaine prochaine à Prague.

Une conférence au Sénat français

Une conférence de deux jours intitulée "Le printemps tchéroslovaque en 1968" commencera au Sénat français le 16 juin. Y prendront part des historiens, philosophes et politologues européens. La conférence sera placée sous le haut patronage des Préridents, Jacques Chirac et Vaclav Havel, et des présidents des Sénats français et tchèque, René Monory et Petr Pithart. Ce dernier prendra part, en commun avec le politologue Jacques Rupnik, les journalistes Pavel Tigrid, Adam Michnik et d'autres personnalités, aux travaux de la conférence.