Nouvelles Mardi, 23. JUIN, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Nouvelles 23.6.1998 -VR-

Milos Zeman s'apprête à former un nouveau cabinet

Le Président tchèque, Vaclav Havel, a demandé au chef du parti social- démocrate, Milos Zeman, d'entamer des négociations sur le nouveau gouvernement. Le Préþident a fait cette déclaration à la suite d'une série de pourparlers, au Château de Prague, avec les chefs de quatre partis qui seront repréþentés dans la Chambre des députés - le parti social-démocrate, le Parti civique démocrate, l'Union chrétienne-démocrate et l'Union de la liberté. Seul le parti communiste n'a pas été invité à ces négociations. Le chef de la social-démocratie, Milos Zeman a accepté la tâche proposée par le Préþident et promis de tout faire pour donner à la République un gouvernement stable, sans cacher cependant que les négociations avec d'autres partis risquent d'être difficiles.

Avis de politologues étrangers

Les observateurs et politologues étrangers estiment, en géþéþal, que les législatives en République tchèque ont demontré la maturité politique des citoyens tchèques qui ont rejeté, lors des élections, les extrémismes de droite et de gauche et ont donné leurs voix aux partis démocratiques. D'autre part, la majorité des médias étrangers soulignent que la République tchèque vient d'entamer une étape difficile de la formation d'une nouvelle coalition gouvernementale et que les négociations sur le nouveau cabinet seront bien compliquées.

Prochain départ du cabinet Tosovsky

Le gouvernement tchèque du Premier ministre Josef Tosovsky préþentera sa démission lors de la séance constituante de la nouvelle Chambre des députés qui doit être convoquée dans le courant des 30 jours après la publication officielle des réþultats des élections. Selon le porte-parole du gouvernement, Petr Studenovsky, le Préþident Havel demandera probablement au cabinet sortant d'exercer ses fonctions jusqu'à l'arrivée du nouveau gouvernement.

Visite de sénateurs français

Les sénateurs français, Philippe Marini et Patric Gelard, ont été reçus par le Premier ministre tchèque, Josef Tosovsky. Ce dernier les a informés de la situation politique tchèque à l'issue des élections léþislatives, mais aussi de la réþlisation des objectifs du gouvernement sortant et des préparatifs de la République tchèque à l'adhésion à l'Union européenne. A cette occasion, Josef Tosovsky a qualifié l'intégration dans les structures européennes de priorité de son cabinet.

Divergences aux sein du parti des retraités

Le conseil réþional pragois du Parti des retraités pour les certitudes de vie, qui a échoué aux élections, n'ayant pas franchi la barre de 5 % nécessaires pour l'entrée à la Chambre des députés, demandera la démission de la direction du parti et la convocation d'un congrès extraordinaire qui devrait tirer les conséquences de l'échec électoral. Néanmoins, le leader actuel du Parti des retraités pour les certitudes sociales, Eduard Kremlicka, a déclaré, juste après les élections, qu'il n'avait pas l'intention de démissionner.

Avertissement du Service de renseignements tchèque

Le Service de renseignements tchèque (BIS) insiste sur les informations de son récent rapport préþenté au gouvernement, selon lequel de nombreux agents de services spéþiaux des pays de l'ex-Union soviétique opéreraient actuellement en République tchèque où ils chercheraient, entre autres, à influencer la situation politique. Le porte-parole du BIS, Jan Subert, a réagi ainsi à une déclaration du département de presse du service de renseignements russe qui avait rejeté les informations sur les activités d'agents secrets russes en République tchèque pendant la période électorale.

Initiative de l'Association tchèque en Slovaquie

L'Association tchèque en Slovaquie a lancé une campagne ayant pour objectif de fixer une liste des membres de la minorité tchèque en Slovaquie qui déþirent avoir la double citoyenneté. La liste des personnes déþirant avoir, à la fois, les citoyenneté tchèque et slovaque doit être mise ensuite à la disposition des organes compétents tchèques qui préparent l'amendement de la loi sur l'octroi de la citoyenneté de la République tchèque. L'Association tchèque en Slovaquie oeuvre sans succès pour l'octroi de la double citoyenneté aux membres de la minorité tchèque en Slovaquie depuis cinq ans.

Fête de la musique

Dans le cadre de la Fête de la musique, Prague a accueilli le célèbre musicien Alan Stivel qui a joué avec son ensemble, sur la place de la Vieille Ville, non seulement sa musique basée sur le folklore breton, mais aussi des compositions imspirées par la musique d'autres peuples. La Fête de la musique est organisée, dans notre pays, depuis 1990 sur l'initiative du ministère français des Relations extérieures.