Nouvelles Mardi, 26. SEPTEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Commencement des assises du F.M.I.

Les perspectives économiques, la réforme du F.M.I. et de la Banque mondiale et l'aide accordée aux pays pauvres, tels sont les thèmes majeurs des assises de ces deux institutions, qui ont commencé mardi au Centre des congrès de Prague. Jusqu'à jeudi, la capitale tchèque sera donc le théâtre des débats de 182 ministres et gouverneurs de banques centrales et de 18 000 hôtes officiels. C'est le Président de la République, Vaclav Havel qui a prononcé le discours d'inauguration.

Prague accueille aussi les opposants à la mondialisation

Environ 10 000 adversaires de la mondialisation sont attendu à Prague. Les manifestations de mardi, organisées par l'Initiative contre la mondialisation économique, devraient culminer par le blocage du Centre des congrès, que la police est prête à empêcher. L'objectif de ce blocage, auquel devraient participer environ 20 000 personnes, est de contraindre les banquiers à supprimer les deux institutions.

Un train avec plus de 500 opposants à la mondialisation italiens est arrivé, lundi matin, à Prague. Les passagers l'ont bloqué, dimanche, à la frontière tchèque, la police n'ayant pas permis à quatre activistes italiens d'entrer dans le pays. Les dégâts causé par les passagers italiens sont estimés à 350 000 couronnes. Depuis le 10 septembre, la police tchèque a empêché 287 personnes de franchir la frontière tchèque, dont des Allemands en majorité.

Trois adversaires de la mondialisation se sont attachés au pont de Nusle à Prague, connu plutôt comme le pont des suicidés, pour y déployer quatre banderoles dont deux portent les inscriptions People not profit et Earth First, la Terre avant tout. Le pont se trouvant tout près du lieu des assises des deux grandes organisations économiques, ses participants peuvent voir les banderoles des fenêtres. Au bout de trois heures, la police est intervenu contre les trois activistes, cette intervention rencontrant une vive critique de la part des spectateurs présents.

La Deutsche Bank ne participera pas à la privatisation de Komercni banka

La Deutsche Bank, ne participera pas à la privatisation de Komercni banka, la Banque de Commerce. Cela en dépit du fait que cette plus grande maison bancaire allemande figurait parmi les candidats les plus brûlants à l'achat de 60% des actions de la banque tchèque. Parmi d'autres partenaires potentiels de Komercni banka il y a la Bank Austria Creditanstalt.

Malade aux Assises du F.M.I.

Les assises ont déjà leur premier malade. Majit Yesenbaïev, ministre kazakh des Finances, a été transporté à l'hôpital avec des symptômes d'un infarctus, qui ne se sont pas confirmés.

Les policiers se plaignent

Les policiers qui sont venus de tous les coins de notre pays pour renforcer les effectifs de la police pragoise se plaignent des conditions de logement et du manque d'argent lors de leur séjour pragois. La plainte a été soumise à la Commission de la Défense et de la Sécurité de la Chambre des députés.

Temelin

La centrale nucléaire de Temelin ne sera pas mise en service avant la solution de quelques problèmes technique, une déclaration du Premier ministre Milos Zeman, qui a réagi ainsi à la lettre dans laquelle son homologue bavarois Edmund Stoiber lui demande de procéder de la sorte.

La République tchèque pour l'euro plus fort

Le ministre des Finances tchèque, Pavel Mertlik, accueille le renforcement envisagé de l'euro. L'engagement a été pris à Prague, par les représentants des banques centrales du monde. Selon Pavel Mertlik, cela pourrait aider l'économie tchèque, touchée par la hausse du pétrole importé.

Des faux-monnayeurs arrêtés

La police d'Ostrava, en Moravie du nord, vient d'arrêter un groupe de treize faux-monnayeurs. Ceux-ci ont voulu vendre des billets de 5000 couronnes pour 500 millions de couronnes. Le groupe vendait aussi des faux billets de 100 dollars d'un montant d'un million de dollars. Les faussaires risquent de passer quinze ans en prison.