Nouvelles Mercredi, 04. OCTOBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

Le président Vaclav Havel: repos à domicile

Le président Vaclav Havel, qui, voilà quelques jours lutte contre une inflammation pulmonaire, est désormais sans température et suit un traitement à domicile. En dépit de cette fatigue, il accomplira les tâches présidentielles ayant trait au changement du ministre de la Justice, apprend-on de son porte-parole, Ladislav Spacek. Havel, qui fêtera ce jeudi son 64ème anniversaire, restera, selon son médecin personnel, au château de Lany, son hospitalisation n'étant pas jugée nécessaire.

Le président gracie deux journalistes

En attendant, Vaclav Havel a arrêté les poursuites pénales contre les deux journalistes du quotidien Mlada fronta Dnes, Sabina Slonkova et Jirí Kubík, accusés dans la fameuse affaire Olovo, qui tendait à discréditer la vice-présidente de la Chambre des députés, Petra Buzkova. Le porte-parole du président en a informé l'agence de presse CTK sans autre précision. Les bénéficiaires de cette grâce, tout en remerciant le président, demandent à ce que l'enquête continue.

Buzkova regrette le départ de Motejl

Petra Buzkova regrette le départ du ministre de la Justice, Otakar Motejl. "C'est le meilleur ministre de la Justice depuis 1989, a-t-elle déclaré à la presse." D'un autre côté, elle ne doute pas que Motejl est le meilleur candidat au poste de médiateur, l'ombudsman comme on l'appelle. Rappelons que Motejl a rendu publique, lors d'une conférence de presse, ce lundi, sa démission qu'il a motivée par l'insuccès des réformes de la justice tchèque. Une question sur laquelle nous reviendrons dans nos Faits et événements en République tchèque.

Jiri Dienstbier et les élections en Yougoslavie

Jiri Dienstbier, rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l'homme dans l'ex-Yougoslavie, demande une vérification des résultats des récentes présidentielles. Ce mardi, à Belgrade, il s'est adressé au président Slobodan Milosevic pour l'inviter à recompter les voix des électeurs du premier tour. « Le scrutin a dû être manipulé, notamment à cause de la très grande disparités des résultats au Kosovo", a-t-il dit en substance, à l'issue de ses entretiens avec les représentants du gouvernement et de l'opposition.

Protection de l'ambassade de Tchéquie à Vienne

Le ministère tchèque des Affaires étrangères invitera vraisemblablement, ce mercredi, l'ambassadeur d'Autriche à Prague, qui devrait s'expliquer sur les raisons pour lesquelles les autorités autrichiennes n'ont pas suffisamment protégé l'ambassade de République tchèque, lors des manifestations de protestation, organisées ce lundi par les adversaires de la centrale de Temelin. A l'ambassade d'Autriche, en revanche, on affirme n'avoir toujours pas reçu d'invitation dans ce sens.

Lorenc ne serait pas jugé à nouveau en Slovaquie

Lors d'une audience a huis clos, le tribunal militaire de Bratislava (Slovaquie) a décidé d'arrêter les poursuites pénales engagées à l'encontre du dernier chef de la police secrète communiste tchécoslovaque, Alojz Lorenc, accusé d'abus de pouvoir à l'égard des opposants au communisme. Comme l'intéressé a déjà été jugé, du temps de la Tchécoslovaquie, par le tribunal militaire de Tabor (Tchéquie), la juridiction slovaque considère que ce jugement est aujourd'hui exécutable en Slovaquie et qu'il n'y a pas lieu de juger à nouveau Lorenc.

Le vin serait bon cette année

A cause d'un printemps sec, les vins blancs et rouges sont excellents cette année en Tchéquie. Le bourgeonnement a été précoce tandis que la sécheresse a augmenté le degré de sucre et sa qualité. C'est ce qu'a déclaré à la CTK Josef Kalas de la cave de Lechovice, région de Znojmo en Moravie du sud ; il a ajouté que ce qui fait le plus mal aux viticulteurs tchèques par les temps qui courent, c'est avant tout l'importation de vins en cartons d'un litre d'une valeur de 5 couronnes, soit moins d'un franc français.