Nouvelles Mercredi, 06. MAI, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

NOUVELLES 6.5.98

Plainte portée contre le leader de la social-démocratie

Le président de l'Union de la liberté, parti de droite, Jan Ruml, a décidé de porter plainte contre le leader de la social-démocratie et président de la Chambre des députés tchèque, Milos Zeman. Ce dernier avait accusé, lundi, Jan Ruml, chef de la formation la plus importante de la droite tchèque, d'avoir participé à une conspiration contre la social-démocratie, contre l'ancien Premier ministre Vaclav Klaus, conspiration qui aurait eu pour objectif de provoquer les léþislatives anticipées. Milos Zeman a remis déjà à l'enquêteur de la police un document sur une réunion des conspirateurs qui aurait eu lieu chez l'ancien ministre de l'Intérieur, Jan Ruml. L'authenticité de ce document a été cependant mise en cause déjà par plusieurs hommes politiques dont l'ancien ministre des Affaires étrangères, Josef Zieleniec, et le sénateur, Egon Lansky, conseiller du leader de la social-démocratie, Milos Zeman.

Préparatifs pour le rapatriement de Vaclav Havel

Le Président tchèque, Vaclav Havel, a déjà pris congé du personnel de l'hôpital universitaire d'Innsbruck où il avait subi une opération du côlon. Mercredi, Vaclav Havel doit être transféré à Prague où il poursuivra le traitement à l'hôpital militaire. Avant de quitter Innsbruck, Vaclav Havel doit rencontrer encore le Président autrichien, Thomas Klestil.

Visite du ministre tchèque des AE en Argentine

Le dernier jour de sa visite en Argentine, le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jaroslav Sedivy, a prononcé à Buenos Aires un discours devant le Sénat dans lequel il a souligné l'intérêt de la République tchèque à coopérer avec les pays membres de l'organisation Mercosur réunissant l'Argentine, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay. Le ministre poursuivra son périple latino-américain en visitant encore l'Uruguay et le Brésil.

L'Union européenne et les importations des pommes

L'Union européenne espère que la République tchèque supprimera avant la fin du mois de juin les quotas sur les importations des pommes des pays de l'Union. Selon Gerry Kiely, porte-parole du commissaire de l'Union pour l'agriculture, Franz Fischler, au cas où la République tchèque tarderait à lever ces quotas, l'Union européenne serait obligée de supprimer les taxes préférentielles sur les importations des produits laitiers tchèques aux pays de l'Union.

Préparatifs pour les élections

Le Parti civique démocrate, le Parti communiste de Bohême et de Moravie et le parti républicain ont présenté déjà à la Commission électorale pragoise leurs listes de candidats pour les prochaines législatives à Prague. Le candidat numéro un du Parti civique démocrate est le chef du parti, Vaclav Klaus; la première position sur la liste des candidats du parti communiste est occupée par le député Vaclav Exner. Les républicains n'ont pas publié, pour l'instant, le nom de leur leader éléctoral pragois.

Budget du ministère des Transports

Le ministre tchèque des Transports, Petr Moos, exigera une augmentation du budget du secteur des transports pour l'année prochaine. Tandis que, cette année, le budget représente 26 milliards de couronnes, près de 5 milliards de FF, l'année prochaine il devrait atteindre 34 milliards de couronnes, donc presque 7 milliards de FF. Ces moyens doivent être investis dans l'infrastructure des transports conformément aux exigences de l'OTAN et de l'Union européenne, organisations auxquelles la République tchèque s'apprête à adhérer.

Exposition permanente d'art tchèque

La Galerie de la Ville de Prague a ouvert une exposition permanente d'art tchèque du 20ème siècle dans la maison A l'anneau d'or, située près de la place de la Vieille Ville au centre de la capitale tchèque. L'exposition présente des peintures, des gravures, des sculptures et des installations d'une centaine d'artistes tchèques, dont les peintres Frantisek Muzika, Kamil Lhotak et Jan Zrzavy.