Nouvelles Mercredi, 26. AOÛT, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

NOUVELLES 26.8.98

Rencontre du Premier ministre avec les ambassadeurs

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, a rencontré les ambassadeurs de la République tchèque à l'étranger. Il les a informé sur les orientations de la politique étrangère du pays. Des orientations d'un gouvernement social-démocrate, issu des élections de juin 1998. Le ministre des Affaires étrangères, Jan Kavan, en a déjà parlé, indiquant que la priorité était donnée à l'entrée de la République tchèque à l'Union européenne, cela dans l'horizon des années 2003-2005. En raison de son état de santé, le président de la République, Vaclav Havel, ne recevra pas les ambassadeurs qui se trouvent cette semaine à Prague, à des consultations régulières qui devraient avoir lieu, comme cela est de coutume, à la fin de l'été.

L'introduction de visa obligatoire par la Grande-Bretagne est toujours possible

L'introduction de visa obligatoire pour les citoyens tchèques voyageant en Grande-Bretagne n'est toujours pas exclue, en raison de l'immigration de Tziganes tchèques dans ce pays. La question a été débattue par l'ambassadeur britannique en République tchèque, David Broucher, et le ministre tchèque de l'Intérieur, Vaclav Grulich. Ce dernier a admis, cependant, que les deux parties ont l'intérêt d'éviter cette éventualité. "Une menace directe n'a pas été formulée", a-t-il précisé.

Coopération entre les armées tchèque et allemande

Un protocole de coopération et d'échange d'informations lors des catastrophes naturelles a été signé, à l'issue d'une session de deux jours, par le commandant de la défense terrestre de l'Armée tchèque, Petr Voznica, et le commandant pour les tâches territoriales nationales de l'armée allemande, Peter Jacobs.

Remplacement de soldats tchèques en Bosnie

Deux avions TU-154 ont transporté vers la Bosnie les derniers des 503 soldats tchèques du 7ème bataillon mécanisé de l'armée tchèque, qui remplacent leurs collègues ayant participé à la mission SFOR. L'unité tchèque opérera dans le secteur britannique. L'une de ses tâches sera de veiller sur le déroulement des élections en Bosnie, en septembre prochain.

Protestation de Greenpeace

A la veille de l'assemblée générale de la Compagnie minière d'Ostrava et de Karvina, en Moravie du nord, les activistes de l'organisation écologique internationale, Greenpeace, ont occupé les bureaux de l'administration de la compagnie. "Arrêtez le réchauffement global du climat" et "Sauvez les monts des Beskydes", lit-on sur des banderoles. Aux dires du porte-parole de Greenpeace, le sens de la manifestation est faire un appel aux actionnaires de la compagnie pour qu'ils n'admettent pas l'extraction du charbon dans les monts de Beskydes.

Hommage à une victime de l'occupation soviétique de 68

Des Pragois ont honoré la mémoire de l'étudiante Marie Charouskova, mortellement blessée par les balles soviétiques, le 26 août 1968, près de l'Ecole des Hautes Etudes Techniques à Prague, où une plaque commémorative rappelle sa mort. Marie Charouskova était l'une des 80 victimes civiles de l'occupation de la Tchécoslovaquie par les armées du pacte de Varsovie.

Sondage sur Temelin

64% des Tchèques souhaitent l'achèvement de la construction de la centrale nucléaire de Temelin. Ils sont de cet avis à cause de la consommation élevée de l'énergie électrique dans le pays. C'est ce qui ressort d'un sondage effectué par l'agence Sofres Factum. Depuis janvier dernier, le nombre de partisans de l'achèvement a baissé de 5%.

Impacts de la crise russe

La crise financière qui touche la Russie ne devrait plus influencer le marché tchèque. Selon le vice-président du Finnex Group, Martin Zach, il est cependant difficile de faire des prévisions. En effet, les observateurs étrangers pensent que la situation deviendra encore plus compliquée, alors que les experts du pays accueillent avec satisfaction le changement de Premier ministre russe.