Nouvelles Samedi, 02. SEPTEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jaroslava Gissubelova

Le Parlement européen a refusé de s'occuper de la centrale nucléaire de Temelin

Le Parlement européen a rejeté le projet des députés populaires autrichiens du parti ÖVP d'inclure le thème de la mise en marche de la centrale nucléaire de Temelin au programme de la session plénière du cet organe, la semaine prochaine. C'est Marilies Flemming, député de ce parti, qui l'a annoncé, en personne, ne cachant pas sa déception.

La Commission européenne considère l'affaire Temelin comme un différend tchéco-autrichien uniquement

La Commission européenne considère les protestations autrichiennes contre la centrale nucléaire de Temelin et les réactions tchèques à ces protestations comme un différend bilatéral dans lequel les organes de l'Union européenne ne vont pas intervenir: c'est Jean-Christophe Filori, porte-parole de la commission européenne, qui l'a déclaré à l'agence CTK, en ajoutant qu'il n'existe pas de normes écrites sur lesquelles la commission pourrait s'appuyer dans le cas de Temelin. Dans le même temps, Jean-Christophe Filori a indiqué que la commission n'a aucune information inquiétante concertant la sûreté de Temelin.

La Haute-Autriche manifeste, samedi, contre la mise en service de Temelin

En réaction à la déclaration du Premier ministre tchèque, Milos Zeman, sur la mise en service de Temelin dans 15 jours, le gouverneur de Haute-Autriche, Josef Pühringer, a appelé tous les habitants de ce pays à participer samedi à la manifestation contre la centrale nucléaire tchèque et au blocus des postes- frontières tchéco-autrichiens. Selon le porte-parole du ministère autrichien de l'Intérieur, Gerhard Karner, la police autrichienne n'envisage pas d'intervenir contre les manifestants.

L'association sudéto-allemande Ackermann s'est excusée pour l'anéantissement du village tchèque de Lezaky

L'excuse et la prière de pardonner ont retenti pour la première fois, ce vendredi, sur l'emplacement du village tchèque rasé par les nazis, Lezaky, en Bohême orientale. 58 ans après l'anéantissement du village, c'est le président des chrétiens sudéto-allemands de l'association Ackermann, Franz Olbert, qui a présenté les excuses au nom du peuple allemand aux descendants des personnes ayant été assassinées en juin 1942 à Lezaky.

Bilan législatif du cabinet tchèque

Le vice-premier ministre tchèque, Pavel Rychetsky, a fait un bilan des activités législatives du cabinet. A une conférence de presse, il a informé que le gouvernement social-démocrate a soumis au parlement 255 projets de loi dont la majorité a été adoptée. 14 projets seulement ont été repoussés. Outre la réforme de la législation, le gouvernement oeuvre en vue de l'harmonisation de cette dernière avec le droit européen dès le 1er janvier 2003.

Suppression des droits de douane dans le commerce tchéco-israélien

Le commerce tchéco-israélien des produits industriels en franchise douanière est, depuis le 1er septembre 2000, une réalité. Conformément à l'accord sur le libre échange, la partie israélienne a supprimé les droits de douane sur les produits de l'industrie automobile et certains articles électrotechniques.

Education préscolaire en Tchéquie

Les experts de l'OCDE apprécient très positivement l'éducation préscolaire en République tchèque. Néanmoins, notre pays devrait, selon eux, prêter plus d'attention aux enfants dans la période entre la naissance et l'âge de trois ans. Une information du vice-ministre de l'Education, Jaroslav Müllner.

Etudiants tchèques en France

La France, qui préside l'Union européenne, organise du 3 au 10 septembre des séjours en France pour des étudiants de République tchèque et d'autres 11 pays candidats à l'admission à l'Union européenne. L'objectif de ces séjours est de présenter aux jeunes gens les institutions européennes. La France accueillera 60 étudiants et 12 professeurs.

Aggravation du déficit du budget de l'Etat

Le déficit du budget de l'Etat accuse une aggravation. Au mois d'août, il s'est accru à 12,4 milliards de couronnes, par rapport à 2,1 milliards, à la fin de juillet.