Nouvelles Samedi, 05. AOÛT, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Vaclav Richter

Loi sur la Banque nationale tchèque

Le Sénat tchèque a renvoyé le projet d'amendement de la loi sur la Banque nationale tchèque à la Chambre des députés. Le rejet de la loi a été accueilli avec satisfaction par les représentants de la banque. Selon Pavel Zubek du centre d'information de la Banque nationale tchèque les sénateurs ont appuyé l'opinion de la Banque nationale selon laquelle l'amendement a trois défauts graves. Il pourrait nuire aux activités de la banque et à l'harmonisation du droit tchèque avec les lois de l'Union européenne et il n'est pas compatible avec la Constitution tchèque. Néanmoins, selon les experts il est très probable que l'amendement sera finalement adopté quand même par la Chambre des députés.

Le Parlement européen et le cimetière juif à Prague

67 députés du Parlement européen ont manifesté leur soutien pour le Comité pour la conservation des cimetières juifs en Europe. Ils ont appelé le ministre tchèque de la Culture, Pavel Dostal, et le maire de Prague, Jan Kasl, à ne pas permettre que le cimetière juif moyenâgeux, découvert lors des travaux de construction au centre de Prague, soit miné et placé dans un sarcophage en béton. Telle est l'intention de la Ceska pojistovna (Caise d'assurance tchèque) qui construit un immeuble à l'emplacement du cimetière. Selon le ministre de la Culture cependant le cimetière à cet endroit a été liquidé déjà en 1478. Cet avis est partagé aussi par les archéologues.

Le chômage en République tchèque

La baisse du chômage en République tchèque s'est arrêtée. Pendant plusieurs mois la chômage baissait en République tchèque. Au mois de juillet cependant le taux de chômage a atteint 8,9 % ce qui est une augmentation de 0,2 % par rapport au mois de juin. Cette légère augmentation serait due aux étudiants qui ont terminé leurs études et cherchent maintenant le travail. Les experts refusent de surestimer cette légère hausse qui ne pourra pas, à leur avis, changer à long terme la tendance à la baisse du chômage en République tchèque.

La grogne des réfugiés

Les délégués du bureau tchèque du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés désirent s'entretenir avec le vice-ministre tchèque de l'Intérieur, Petr Ibl, sur la situation dans les camps des réfugiés en République tchèque. Ils envisagent de discuter en général de l'accueil réservé aux migrants, d'une éventuelle accélération de la procédure d'octroi d'asile, d'une amélioration des conditions de vie dans les camps et d'une meilleure communication entre le personnel et les réfugiés. Rappelons que plusieurs fois déjà les réfugiés ont protesté contre les conditions de vie dans les camps tchèques.

Appel à l'ouverture d'un consulat tchèque à Oujhorod

Le président du Conseil régional subcarpatique, Ivan Ivantcho, s'est prononcé pour l'ouverture du consulat général de République tchèque à Oujhorod, chef-lieu de Transcarpatie, région faisant partie de l'Ukraine. Selon Ivan Ivantcho, cette mesure est absolument nécessaire vu le nombre des habitants de cette région qui visitent la République tchèque. Le président du Conseil régional subcarpatique a rappelé à cette occasion que la Slovaquie avait ouvert déjà son consulat à Oujhorod il y a un mois.

La moisson se poursuit

Les agriculteurs tchèques ont récolté déjà les céréales sur 33 % des champs en République tchèque, soit 518 200 hectares. C'est la récolte de l'orge qui est la plus avancée. On en a récolté déjà 94,9 %.

Cours d'interprétation à Luhacovice

28 jeunes violonistes tchèques participent aux cours d'interprétation donnés dans la ville d'eaux de Luhacovice en Moravie par Vaclav Kotmel et le célèbre virtuose Vaclav Hudecek. Pour commencer on a donné un concert d'oeuvres de Mozart, de Beethoven, de Schubert et de Bach. A cette occasion, le public de Luhacovice a pu entendre aussi la meilleur violoniste ayant participé aux cours d'interprétation de l'année dernière, Ivana Kovalcikova.