Nouvelles Samedi, 14. FÉVRIER, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

-VR-

Sponsors secrets de l'Alliance civique démocrate

L'Alliance civique démocrate (ODA), parti repréþenté au Parlement tchèque, a révéþé l'identité de ses sponsors anomynes qui se cachaient sous la firme imaginaire TMC des îles Vierges. Il s'agirait des firmes Philip Morris, la soþiété PPF et les aciéries de Vitkovice. Cette information a été donnée aux journalistes par le président de l'ODA et ministre de l'Environnement, Jiri Skalicky, lors d'une conféþence de presse à laquelle a participé aussi l'ancien vice-préþident de l'ODA et ex-ministre de l'Industrie et du Commerce, Vladimir Dlouhy, qui connaissait, dès le début, les noms des sponsors secrets. Les trois firmes accusées du sponsoring secret ont néanmoins démenti aussitôt cette information. Jiri Skalicky s'est déclaré prêt à renoncer à son poste de préþident du parti au cas où le congrès du parti n'accepterait pas ses propositions de solution de la crise actuelle. Skalicky insiste sur la démission du vice-préþident de l'ODA, Toser, impliqué dans une autre affaire du sponsoring, concernant la privatisation du grand magazin Breda dans la ville d'Opava en Moravie du nord.

Inculpation de l'ancien vice-président de l'ODS

D'autre part, la police a inculpé de fraude fiscale, Libor Novak, ancien vice-préþident du Parti civique démocrate (ODS) de l'ancien Premier ministre Vaclav Klaus. Libor Novak était responsable du financement de l'ODS à l'époque ou le parti a obtenu un don de l'homme d'affaires, Milan Srajber, sponsor secret qui se cachait sous deux fausses identités.

Etat de santé du Préþident Havel

L'état de santé du Préþident de la République, Vaclav Havel, est plutôt satisfaisant. Une déclaration du docteur Miroslav Cerbak, vice-ministre de la Santé publique. Vaclav Havel a été hospitalisé, jeudi, avec une bronchite.

Loi anti-drogue

Un amendement de loi pénalisant avec plus de sévéþité les délits liés à l'usage de la drogue, a été adopté, vendredi, par la Chambre des députés tchèque. La détention d'une petite quantité de drogue sera considérée en République tchèque à partir du 1er janvier 1999 comme une infraction à la loi. Une quantité de drogue qui ne pourra pas être qualifiée de petite, sera punie, à partir du début de l'année prochaine, par une peine allant jusqu'à deux ans de prison ou par une amende.

Fonds de l'avenir

L'ancien ambassadeur d'Allemagne à Prague, Anton Rossbach, sera préþident du conseil d'administration du Fonds de l'avenir, créé conformément avec la Déclaration sur la reconciliation tchéco-allemande, tandis que le secrétariat du Fonds sera préþidé par Tomas Kafka, fonctionnaire du ministère tchèque des Affaires étrangères. Une déclaration de l'ancienne préþidente du Conseil national tchèque, Dagmar Buresova, qui est aujourd'hui membre du conseil d'administration du Fonds et qui doit relayer, dans un an, Anton Rossbach dans la fonction de préþident du conseil. Selon Dagmar Buresova, le premier projet financé par le Fonds de l'avenir sera destiné à alléger le sort des victimes tchèques de l'arbitraire nazi au cours de la Seconde guerre mondiale.

Le président du Sénat tchèque et la Russie

Le préþident du Sénat tchèque, Petr Pithart, a déclaré pour l'þgence ITAR-TASS que la politique étrangère tchèque sousestimait au cours de ces dernières années le rôle de la Russie. A ses dires, le froid dans les rapports tchéþo-russes après la révolution de 1989 s'explique néanmoins par les pages sombres des relations des deux pays et notamment par l'occupation de la Tchécoslovaquie par les armées du Pacte de Varsovie. Le président de la chambre haute du parlement tchèque a fait cette déclaration à la veille de sa visite de la Fédération russe.

Succès tchèque aux Jeux olympiques

Aux Jeux olympiques de Nagano les joueurs tchèques de hockey sur glace ont battu l'équipe de Finlande sur le score de 3 à 0.