Nouvelles Samedi, 14. MARS, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

- As -

Le Président tchèque à la session de l'ONU

Le Président de la République tchèque, Vaclav Havel, prononcera un discours, lundi, par lequel il inaugurera la session de la Commission de l'ONU pour les droits de l'homme, au Palais des Nations, à Genève. Le Président tchèque devrait rencontrer, lors de cette session, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, le Haut Commissaire pour les droits de l'homme, Mary Robinson, et le Prix Nobel de la paix, Elie Wiesel.

Entretiens tchéco-polonais

Le président de la Commission de la Défense et la Sécurité de la Chambre des députés tchèques, Petr Necas, a rencontré, à Varsovie, le ministre polonais des Affaires étrangères, Bronislav Geremek. Les deux personnalités sont tombées d'accord sur le fait que la Slovaquie devrait intégrer l'Union européenne et l'OTAN, cela étant dans l'intérêt des deux pays. Le thème de l'escalation de la violence au Kosovo a aussi été évoqué.

Le ministre tchèque de la Défense en Bosnie

Le ministre tchèque de la Défense nationale, Michal Lobkowitcz, a remis la médaille "Pour blessure" à 14 soldats tchèques faisant partie des forces de la SFOR, en Bosnie. Ces soldats ont été blessés, en janvier dernier, lors de l'accident d'un hélicoptère. Le soldat britannique, Lee Marshall, se trouvant à bord a également reçu cette médaille.

Le Premier ministre tchèque et le clergé

Le Premier ministre tchèque, Josef Tosovsky, s'est déclaré pour les assignations, donc un impôt spécial pour les clergés. Une déclaration, lors de sa rencontre avec les représentants du Conseil oecuménique des clergés officiant en République tchèque. Le Premier ministre a encore indiqué que la loi sur les clergés devrait être adoptée dans une courte période.

Aide médicale tchèque

La Commission des Affaires étrangères de la Chambre des députés tchèques vient de recommander à cette dernière de voter pour l'envoi d'un hôpital de campagne de l'armée tchèque, dans le cadre des forces internationales qui devraient éventuellement contraindre l'Irak à respecter les résolutions de l'ONU. La Chambre devrait prendre cette décision, lors de sa session de mars.

L'Union de la liberté et la droite tchèque

L'Union de la liberté, nouveau parti sur la scène politique tchèque, issue du parti de Vaclav Klaus, appelle les autres partis de la droite à trouver une position commune et des problèmes qui les unissent pour faire face à la gauche, cela avant les législatives anticipées de juin. Il faut chercher l'union et non la division - une déclaration de Petr Mares, vice-président de l'Union de la liberté.

Le ministre tchèque des Finances et la libération des prix

Le ministre tchèque des Finances, Ivan Pilip, vient de déclarer que les gouvernements précédents ont loupé la période idéale pour instaurer la levée du contrôle des prix de l'énergie et des loyers. La majoration décidée mercredi par le gouvernement actuel fut difficile à adopter, mais elle démontre que ce cabinet n'est pas seulement un cabinet de transition.

Le gouvernement tchèque et le racisme

Le gouvernement de la République tchèque, lors de sa session de mercredi prochain qui aura lieu en dehors de Prague, à Zidlochovice, discutera du rapport présenté par le ministère de l'Intérieur concernant le racisme, la xénophobie et l'intolérance. Une déclaration du ministre, Cyril Svoboda, lors de sa rencontre, vendredi, avec les policiers de Hradec Kralove. Un rapport analytique, mais proposant aussi des solutions concrêtes pour la solution du problème du racisme.