Nouvelles Samedi, 14. OCTOBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

L'Autriche informée sur Temelin

D'après la présidente de l'Office national pour l'énergie nucléaire, Dana Drabkova, l'Autriche a toujours été bien informée sur tout ce qui concerne la centrale de Temelin. "Toutes les informations que l'Autriche nous avait demandées lui ont été transmises. La question est de savoir où ces informations ont-elles fini?", a-t-elle déclaré à l'issue de sa rencontre, dans la matinée de vendredi, avec le Président de la Chambre des députés Vaclav Klaus. Ce dernier ne s'est pas exprimé à ce sujet. Il est prévu cependant qu'il se rende, ce lundi, en Autriche.

Les pays de Visegrad à Karlovy Vary

Rencontre informelle, à la station thermale de Karlovy Vary, des Premiers ministres des quatre pays du groupe de Visegrad : la Tchéquie, la Slovaquie, la Pologne et la Hongrie. A l'ordre du jour, l'élargissement de l'Union européenne, et l'information du public sur les projets soutenus par le Fonds international de Visegrad, notamment des financements dans les domaines de la culture, l'enseignement et le sport.

Ce fut l'occasion pour les chef de gouvernement d'exprimer leur soutien à Prague dans sa demande de levée du blocage des passages frontaliers. Le Premier ministre slovaque, Mikulás Dzurinda, a déclaré que bien que s'agissant d'une question bilatérale, les écologistes autrichiens bloquent un important corridor de transport européen que n'utilisent pas que les Tchèques, mais aussi les Polonais, les Slovaques, les Roumains et les Allemands.

Prague s'adresse à l'Union européenne

C'est dans l'après-midi de ce vendredi que le ministère tchèque des Affaires étrangères s'est adressé officiellement à l'Union européenne à cause du blocage des frontières tchèques par les adversaires de la centrale de Temelin. Un projet de consultation avec l'Union européenne a été remis à l'ambassadeur de l'Union à Prague, Ramiro Cibrian; une autre lettre au commissaire pour l'élargissement, Günter Verheugen.

Pour la libération d'un écrivain turc emprisonné

Deux cents écrivains de 12 pays, y compris des auteurs tchèques célèbres, appellent le Premier ministre turc à s'engager dans la libération du dramaturge, juriste, journaliste et combattant pour les droits des Kurdes Esber Yagmurdereli. En s'entretenant récemment avec le Chef de l'Etat turc, le Président Vaclav Havel, lui aussi, s'est prononcé pour sa libération. Esber Yagmurdereli est aveugle, souffre de problèmes cardiaques et pulmonaires.

Fin de la foire des technologies de communication

Ils sont 853 firmes de 17 pays à avoir participé, à Brno, capitale des foires, à la dixième foire internationale des technologies de communication et d'information, Invex 2000, qui vient de prendre fin. La foire, qui a commencé lundi dernier, a reçu quelque 150.000 visiteurs.

On se plaint à la présidence de sévices policières

C'est par centaines que compte la chancellerie de la présidence de la République, les plaintes adressées au président Havel contre des sévisses qu'auraient subi les manifestants, lors des assises du FMI et de la Banque mondiale, de la part de la police tchèque, notamment lors des arrestations et détentions. Le président aurait même reçu une demande de grâce. le Porte-parole de Vaclav Havel, qui a qualifié ces messages - en grand nombre électroniques - d'instructifs pour le président, a déclaré qu'ils ne contiennent cependant rien de concret que la présidence pourrait communiquer à l'inspection du ministère de l'Intérieur pour enquête.

La lutte contre la tabagisme

Les distributeurs automatiques de cigarettes devraient être interdits par la loi, qui n'autorise la vente des cigarettes que dans les seuls bureaux de tabac, et non pas comme c'est le cas aujourd'hui, dans les magasins d'alimentation. La vente de cigarettes aux moins de 18 ans, l'Etat devrait l'interdire aussi bien que la cigarette dans les lieux publics, a déclaré à la presse Katerina Langrová de la coalition anti-tabac tchèque. Langrová a mis en cause la démarche législative en matière de lutte contre le tabagisme en Tchéquie.