Nouvelles Samedi, 18. AVRIL, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Prèsident Havel se remet depuis son opèration de mardi

L'ètat de santè du Prèsident Vaclav Havel, opèrè d'urgence, mardi, à Innsbruck, de la perforation de l'intensin, continue à s'amèliorer. Les examens histologiques ont prouvè qu'il n'y avait aucune liaison entre l'actuelle maladie intestinale et l'opèration d'une tumeur cancèreuse au poumon, en dècembre 1996. Une dèclaration du professeur Ernst Bodner, de la clinique universitaire d'Innsbruck, qui a opèrè Havel. Aux dires de ce dernier, le Prèsident est hors de danger, mais les 7 jours aprés l'opèration sont considèrès comme une phase critique. Le Prèsident peut s'asseoir, il a des entretiens tèlèphoniques avec Prague et il enregistre sur magnètophone des rèponses aux journalistes. Son èpouse, Dagmar, qui est toujours à son chevet, leur a confirmè que son mari se sentait trés bien. Or, selon les mèdecins, Vaclav Havel est un patient même trop actif, ils prèféreraient qu'il se repose davantage, puisqu'il a toujours une tempèrature èlevèe. Selon le chef du collége des mèdecins tchéque, Miroslav Cerbak, le Prèsident devra rester hospitalisè environ trois semaines. Pendant le week-end, il sera encore dans le dèpartement d'anesthèsiologie. La prochaine confèrence de presse sur l'ètat de santè du prèsident tchéque est prèvue pour lundi, 11 heures.

Vendredi, le Prèsident Vaclav Havel a reçu de nouveaux messages de bon rètablissement, entre entres de la part de la Reine britannique, Elisabeth II, et son èpoux, le prince Philipe, de l'empereur japonais Akihito, du Prèsident italien, Oscar Luigi Scalfaro, du Prèsident suisse, Flavio Cotti, ou du chef de la diplomatie allemande, Klaus Kinkel.

Visite du Premier ministre tchéque aux USA

Le Premier ministre tchéque, Josef Tosovsky, qui a effectuè cette semaine une visite aux Etats-Unis lors de laquelle, il a assistè aux assises printaniéres du Fonds monètaire international et de la Banque mondiale, a rencontrè, vendredi, à Washington, le directeur exècutif du Fonds monètaire, Michel Camdessus.

Le diplomate amèricain sur l'adhèsion de la Rèpublique tchéque à l'OTAN

D'aprés l'ambassadeur permanent des Etats-Unis auprés du Conseil nord- atlantique, Alexandr Vershbow, le Sènat amèricain devrait dècider de l'adhèsion de la Rèpublique tchéque, de la Pologne et de la Hongrie à l'OTAN au tournant des mois d'avril et de mai. Versbow, qui se trouvait en visite à Prague, a exprimè sa satisfaction du rèsultat du vote sur l'adhèsion du pays à l'OTAN, ainsi que de l'avancement du pays dans la voie vers l'Alliance.

La Russie a rèpètè son "non" à l'èlargissement

Le "non" de la Russie à l'èlargissement de l'OTAN a ètè exprimè une fois de plus par Vladimir Lukin, prèsident de la commission des Affaires ètrangéres de la Chambre basse du Parlement russe, qui conduisait à Prague une dèlègation parlementaire russe. A ses dires, la Russie est tout particuliérement inquiéte de l'èlargissement de l'OTAN en direction des pays baltes. "L'Alliance est une organisation qui ne refléte pas la situation d'aprés l'èclatement du monde bipolaire", a soulignè encore Lukin.

Entretiens des ministres de l'Intèrieur de France et de Rèpublique tchéque

Dans le cadre du processus de rapprochement de l'Union europèenne, la Rèpublique tchéque devra accomplir deux conditions indispensables: affermir sa sècuritè interne et renforcer la surveillance des frontiéres. Une dèclaration du ministre tchéque de l'Intèrieur, Cyril Svoboda, faite à l'issue d'une rencontre avec son homologue français, Jean-Pierre Chevénement, vendredi, à Paris. La semaine prochaine, le ministre Svoboda soumettra au gouvernement le projet de prise de mesures unilatèrales en vue d'accomplir ces objectifs.

Possibilitè de coopèration èlectorale entre deux partis de droite

Le Parti civique dèmocrate, l'ODS, de Vaclav Klaus, et l'Alliance civique dèmocrate, l'ODA, de Daniel Kroupa, envisagent de conclure un accord de coopèration lors des èlections anticipèes de juin. Les hommes politiques de l'ODA, un parti qui risque de ne pas rèunir suffisamment de voix pour accèder au Parlement, figureraient ainsi sur la liste de candidats de l'ODS.