Nouvelles Samedi, 21. OCTOBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Un amendement de la Constitution tchèque

La Chambre des députés vient d'approuver un amendement de la Constitution de la République tchèque, dont l'objectif est de supprimer de la Constitution l'article concernant les objectifs de la Banque nationale tchèque, définis par la stabilité de la monnaie tchèque. Cet amendement devrait permettre l'adoption d'un large amendement de loi sur la Banque centrale.

Relâchement de deux adversaires de la mondialisation

Le procureur a suspendu la poursuite criminelle de deux étrangers détenus lors des manifestations contre les assises du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, fin septembre à Prague. Un Allemand et une Hongroise, accusés d'attaque contre un policier, ont été relâchés après vingt-trois jours passés en détention préventive. Un groupe d'étrangers - adversaires de la mondialisation - ont été libérés jeudi.

Temelin: pas de trève

L'Autrichien Franz Fischler, membre de la Commission européenne, critique la façon dont la République tchèque traite le problème de la centrale nucléaire de Temelin. Si l'adhésion à l'Union européenne figurait parmi ses priorités politiques, a-t-il dit dans la livraison de vendredi du quotidien Die Presse, la République tchèque devrait éviter de se brouiller avec ses voisins. Plus de détails sur ce thème dans les Faits et événements en République tchèque.

Rapport de la Commission européenne

Cette année pour la première fois, les positifs devraient prévaloir dans le rapport régulier de la Commission européenne, dans lequel celle-ci évalue les préparatifs des pays candidats à l'adhésion à l'Union européenne. La République tchèque devrait donc reprendre sa position parmi les candidats les mieux préparés et qui devraient intégrer les structures européennes dans la première étape d'élargisssement entre 2003 et 2006.

Balance commerciale

En septembre, la balance commerciale tchèque a accusé un déficit de 4 milliards de couronnes. Cette chute arrive après deux ans de balances excédentaires.

Les ministres se réunissent à Bratislava

Les ministres de l'Intérieur de la République tchèque, de Hongrie, de Pologne, d'Autriche et de Slovaquie se sont réunis dans la capitale slovaque, Bratislava, pour débattre de la collaboration dans la lutte contre le crime organisé. Parmi les thèmes abordés : le trafic d'armes et du matériel nucléaire, la lutte contre la corruption, le vol des voitures et le passage clandestin de la frontière. Le ministre tchèque, Stanislav Gros, a eu un tête-à-tête avec son homologue autrichien Ernst Strasser. Ils ont débattu de Temelin. Rappelons que les adversaires autrichiens de la centrale ne cessent d'envoyer des lettres à Günter Verheugen, commissaire chargé de l'élargissement, dans lesquelles ils critiquent notamment sa position bénévole à l'égard de ce problème.

Délégation tchèque au Vatican

La centrale nucléaire de Temelin devrait figurer aussi à l'ordre du jour de la visite d'une délégation gouvernementale tchèque au Vatican. Ce week-end, en effet, le Premier ministre Milos Zeman, en tête d'une délégation, devrait être reçu par le pape Jean-Paul II, pour lui communiquer les réserves de la République tchèque à l'égard des protestations autrichiennes. Lundi, Milos Zeman entamera une visite officielle en Italie.

Rencontre des anciens membres des bataillons de logistique

Environ 200 anciens membres des bataillons de logistique se sont réunis aujourd'hui à Liberec pour commémorer le cinquantième anniversaire de la naissance de ces camps militaires, dont les habitants avaient été condamnés pratiquement à des travaux forcés. Les bataillons de logistique faisaient partie de l'Armée tchécoslovaque dans les années 1950-1954 et regroupaient des hommes peu sûrs sur le plan idéologique. Plus de 60 000 personnes ont passé par ces bataillons.

Non aux chiens agressifs

L'élevage de différentes races de chiens de combat devient un problème en République tchèque, vu les attaques de plus en plus fréquentes de ces chiens. C'est pourquoi le ministère de l'Interieur n'exclue pas l'interdiction de leur élevage. Plus de détails dans notre programme suivant.

Météo

Le ciel est nuageux à couvert, les températures hésitent entre 12 et 15 dgr. Pendant le week-end on n'attend pas de grands changements.