Nouvelles Samedi, 26. SEPTEMBRE, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

-VR-

Gouvernement fantôme de l'ODS

Le Parti civique démocrate tchèque (ODS) de l'ancien premier ministre Vaclav Klaus, parti principal de l'opposition, a publié la liste des membres du gouvernement fantôme pour donner une alternative au cabinet social-démocrate actuel. Dans ce gouvernement fantôme on trouve aux côtés de Vaclav Klaus aussi les vice-préþidents de l'ODS, Libuse Benesova et Miroslav Macek.

Mnaifeste de l'ODS

Le conseil exécutif de l'ODS a approuvé, lors de sa réunion à Luhacovice en Moravie du Sud, un manifeste électoral. Le document met en garde les citoyens non seulement contre la politique de la social-démocratie au pouvoir mais aussi contre celle de deux partis de droite qui sont actuellement dans l'opposition - l'Union de la liberté et le parti chrétien-démocrate. Selon la vice-prþidente de l'ODS, Libuse Benesova, les députés de l'ODS voteront au parlement contre le projet de budget de l'Etat pour l'année prochaine, élaboré par la social-démocratie, projet qui prévoit un déficit de 27 milliards de couronnes, près de 5 milliards de FF.

Activités du Service de renseignement tchèque

Selon le porte-parole du Service de renseignement tchèque (BIS), Jan Subert, le BIS a commencé à examiner les candidats à la direction des entreprises contrôlées par l'Etat. L'intention de procéder à cette mesure a provoquée, il y a un mois, une ferme critique de certains hommes politiques de l'opposition et de quelques experts qui estiment que les examens des directeurs sont contraires à la loi.

Vaclav Havel évoque son voyage aux Etats-Unis

Le Préþident Vaclav Havel a évoqué, dans un entretien accordé à la radio publique tchèque, sa récente visite aux Etats- Unis. Le Préþident tchèque voulait remercier Bill Clinton et les représentants des institutions américaines de leur soutien à l'élargissement de l'OTAN. Lors de sa visite, Vaclav Havel, avait l'impression que les Améþicains avaient peur de la Russie. Ces craintes lui semblent incomprénsibles, entre autres, parce que, à son avis, l'arsenal nucléþire russe est aujourd'hui vieilli et pratiquement inutilisable. Vaclav Havel a évoqué aussi l'affaire Lewinski. L'affaire ne l'intéresse pas, lui semble rebarbative et il ne comprend pas qu'on puisse en être scandalisé.

Deux manifestations communistes n'ont pas eu lieu

Les communistes tchèques n'ont pas participé à deux manifestations convoquées pourtant pour samedi par l'Union des jeunesses communistes et le Parti des communistes tchécoslovaques. Ils envisageaient de se réunir devant le siège de la radio Europe libre-Radio Liberté et l'ambassade d'Allemagne pour protester contre les émissions d'Europe libre vers l'Iran et l'Irak, pour rappeler le traité de Munich de 1938 et pour attirer attention sur les revendications des victimes de l'occupation nazie de notre pays. Finalement, aucun repréþentant des communistes tchèques n'a participé à ces manifestations et les organisateurs n'ont donné aucune explication à la presse.

L'Autriche et la question sudéto-allemande

Il ne faut pas comparer les victimes du nazisme aux victimes autrichiennes de la guerre en ce qui concerne le droit de ces victimes au dédomagement. C'est ce qu'on peut lire dans un commentaire du journal autrichien Kurier. L'auteur de l'article, Albert Sternfeld, prête attention dans ce contexte au transfert des Allemands des Sudètes après la Seconde Guerre mondiale et souligne que ce qui est arrivé aux Allemads des Sudètes ne s'est pas passé sur le sol autrichien et n'þ pas été dû à l'initiative de l'Autriche.

Pollution en Bohême du nord

Pour la première fois, dans cette saison, le taux de pollution atmosphérique en Bohême du nord a non seulement dépassé le seuil de tolérance, mais a atteint un niveau dangereux qui permet aux autorités d'exiger la régulation des sources de pollution choisies. Ces mesures ne seront pas prises cependent car, dimanche, selon les météorologues, la situation doit s'þméþiorer considérablement.

Week-end culturel à Prague

La vie culturelle de la capitale tchèque au cours de ce week- end est riche et intéressante. On a annoncé la prolongation de l'exposition du Maître Théodoric, peintre à la cour de l'empereur Charles IV au 14ème siècle, exposition qu'on pourra voir au couvent Sainte-Agnes jusqu'au 20 juin 1999. La capitale tchèque est également théâtre, ces jours-ci, de deux festivals de musique - la 8ème édition de l'Automne de Prague et les Festivités de saint Venceslas. L'Automne de Prague se terminera, dimanche, par un concert de l'Orchestre Bruckner de Linz et du violonceliste britannique, Raphael Wallfisch, qui se produiront dans la salle Smetana de la Maison municipale de Prague. Dans le cadre des Festivités de saint Venceslas ont pourra entendre, pratiquement en même temps, un concert d'orgue à la basilique du couvent de Strahov.