Nouvelles Samedi, 27. JUIN, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

-AH-

Les négociations sur la formation du nouveau cabinet se poursuivent

Le président des sociaux-démocrates, Milos Zeman, chargé de mener les négociations sur la composition du nouveau gouvernement se prononce pour un gouvernement minoritaire composé de l'Union chrétienne-démocrate - Parti populaire tchécoslovaque et du parti social-démocrate, un gouvernement pour lequel il cherchera à obtenir au moins une tolérance de la part des autres partis parlementaires. En vue d'obtenir le soutien de Jan Ruml de l'Union de la liberté, Zeman propose Josef Lux au poste de premier ministre, tandis que Josef Tosovsky devrait devenir ministre des Finances et Josef Zieleniec ministre des Affaires étrangères, c'est ce que on peut lire en effet dans le quotidien Pravo. La semaine prochaine, Zeman ouvrira un nouveau tour des négociations. Mardi, il rencontrera le chef du Parti civique démocrate, Vaclav Klaus, et son éventuel partenaire de coalition, Josef Lux. Les négociations se poursuivront jeudi par les rencontres avec Jan Ruml de l'Union de la liberté et Miroslav Grebenicek du Parti communiste de Bohême et de Moravie.

Klaus refuse le gouvernement minoritaire

Le Parti civique démocrate n'acceptera pas un gouvernement minoritaire des sociaux-démocrates et des chrétiens-démocrates, comme le propose Milos Zeman. Le gouvernement social-démocrate est pour nous inacceptable, a déclaré le porte-parole du Parti civique démocrate, Vaclav Musilek. Une conférence sur l'enseignement

L'þvenir de l'enseignement tchèque et l'édification d'une maison d'enseignement européenne, voilà les principales questions au programme d'une conférence des ministres de l'Education des quinze et des pays associés au programme PHARE. La conférence se déroule à Prague sous le titre "Partenaires en Europe - apprenons ensemble".

Une visite à Prague de l'archevêque de Constantinople

Le patriarche oeucuménique, Barthlélémy, archevêque de Constantinople, représentant suprême de la chrétienneté orientale, qui se trouve en visite en République tchèque, a rencontré, vendredi à Prague, le président de la République, Vaclav Havel, et le cardinal Miloslav Vlk. Ils ont débattu de la position de l'Eglise dans le monde actuel, ainsi du processus d'intégration en Europe. Samedi, le patriarche se rend à Sumperk, en Moravie du nord, pour y consacrer une nouvelle église orthodoxe, d'où il partira encore pour la Slovaquie. Vaclav Havel a invité le patriarche Barthélémy à participer au Forum 2 000 qui réunira à Prague en automne des personnalités internationales de la vie politique, scientifique et culturelle.

Prague aura un nouveau ambassadeur de Slovaquie

Après plus de 5 ans, l'ambassadeur de Slovaquie en République tchèque, Ivan Mjartan, quitte sa mission à Prague. Pour l'instant, on ignore quel sera le candidat à ce poste. En attendant, c'est l'ancien vice-président de l'Assemblée fédérale tchécoslovaque, Jozef Stank, actuel chargé d'affaires de l'ambassade de Slovaquie, qui se trouve, par intérim, à sa tête.

Un accord sur l'embauchage des ressortissants russe en Tchéquie

Un accord intergouvernemental sur l'emploi temporaire réciproque des citoyens tchèques et russes a été signé à Moscou par l'ambassadeur de République tchèque, Lubos Dobrovsky, et la directrice du service de migration russe, Tatjana Regentova. L'accord stipule le nombre annuel de permis de travail pour les citoyens tchèques en Russie et pour les citoyens russes en Tchéquie. L'accord prévoit, en plus, les travaux saisonniers et l'emploi des étudiants pendant les vacances. Selon Dobrovsky, les organes tchèques ont délivré, cette année, aux citoyens de la Fédération russe

1 145 permis de travail. Le nombre des citoyens russes employés non- officiellement est cependant beaucoup plus élevé.

Un symposium des Tchèques vivant à l'étranger

Des Tchèques fixés à l'étranger se rencontreront à un symposium "Une semaine des Tchèques étrangers" qui commence, ce dimanche, au Carolinum, à Prague. Le symposium, organisé par l'Université Charles, doit devenir le point culminant des célébrations du 650ème anniversaire de la fondation de cette plus ancienne université en Europe centrale. Parmi ses participants, il y aura d'éminents hommes d'affaires, médecins et économistes, dont Tomas Bata.

Culture

La 40ème édition du Festival international d'opéra se poursuit à Litomysl, ville natale de Bedrich Smetana. A son programme, ce week-end, l'opéra sacré, Jérémie, de l'auteur contemporain tchèque, Petr Eben. Commencement, vendredi, à Straznice en Moravie d'un festival international folklorique qui accueille, cette année, 250 ensembles étrangers.