Nouvelles Samedi, 30. SEPTEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Critique des interventions des forces de l'ordre tchèques

Des dizaines d'activistes qui ont été arrêtés lors des manifestations violentes contre la mondialisation, mardi à Prague, se plaignent d'avoir été maltraités. Une information de l'Initiative contre la mondialisation économique, l'INPEG. Selon les porte-parole de l'INPEG, Chelsea Mozen et Viktor Piorecky, les personnes arrêtées ont été soumises à des méthodes brutales, sans nourriture et boissons, dans de petites cellules.

Selon le chef de l'inspection du ministère de l'Intérieur, Mikulas Tomin, aucune plainte n'a été déposée contre les forces de police. Le président de la Police tchèque, Jiri Kolar, a qualifié les affirmations des activistes d'insensées.

Evaluation retardée des dommages créés par les manifestations

Selon l'agence de presse tchèque, CTK, les compagnies d'assurances ne peuvent encore évaluer le montant des dommages créés par les manifestants contre la mondialisation à Prague, mardi. Après les événements, les victimes se sont occupées surtout de leur propre sécurité et les compagnies d'assurances attendent des déclarations la semaine prochaine.

Manifestations contre la mondialisation

Devant l'ambassade tchèque, à Madrid, une manifestation pacifique d'une heure a eu lieu, en signe de soutien des manifestants arrêtés à Prague, lors des manifestations de mardi.

Une dizaine de manifestants est entrée de force dans les locaux de l`ambassade tchèque, à Berne, capitale de la Suisse, demandant la libération des activistes arrêtés à Prague, lors des manifestations violentes de mardi, contre les assises du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale. Ils ont rencontré l'ambassadeur, Jaroslav Sedivy, et quitté les lieux, une demi-heure plus tard.

Demande de protection des représentations diplomatiques tchèques

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a demandé une protection renforcée des représentations diplomatiques tchèques dans les pays d'où sont originaires les manifestants retenus à Prague pour actes de violence, lors des manifestations contre la mondialisation, mardi, dans la capitale tchèque. Des attaques contre les ambassades tchèques ont déjà eu lieu en Allemagne, Belgique et Espagne.

Coopération tchéco-bulgare

Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, et son homologue bulgare, Nadiejda Mikhaïlova, ont discuté de la coopération des deux pays, lors de la visite officielle de cette dernière à Prague. Il s'agirait, en premier lieu, de l'énergétique et de l'industrie de l'armement. Celle-ci devrait être privatisée prochainement en Bulgarie, avec une participation éventuelle de la Tchéquie.

Elargissement de l'Union européenne

Le Premier congrès des politologues tchèques vient de commencer à Brno, en Moravie. Plus de 150 politologues tchèques et slovaques y participent. Le thème principal de ce congrès est l'élargissement de l'Union européenne, les systèmes électoraux ou le développement de la politologie.

Forum des investissements à Ostrava

A Ostrava, en Moravie du nord, vient de débuter le Forum des investissements Ostrava 2000. Il est orienté sur le développement de cette importante région industrielle de la Tchéquie. 80 experts de 14 pays y participent et on note la présence de l'ambassadeur de l'Union européenne en République tchèque, Ramiro Cibrian.

Faillite d'une des plus vieilles fabriques de porcelaine tchèque

L'une des plus anciennes fabriques de porcelaine en République tchèque, la manufacture Pirkenhammer, de Karlovy Vary vient de se retrouver en faillite. Un coup dur pour l'industrie de la porcelaine tchèque, après des manipulations des plus louches. L'administrateur aurait besoin d'un mois pour annoncer le montant des dettes. Un fait est certain : même la marque a été vendue.

Hausse tempérée des prix des produits de consommation

Selon l'Office des statistiques tchèques les prix de viandes et de la volaille n'ont augmenté que d'un seul pour-cent, dans la dernière semaine. Certains produits laitiers ont également augmenté, tout comme les fruits et légumes. D'un autre côté, le sucre, l'huile végétale, le pain et la bière en bouteille ont baissé.