Nouvelles Vendredi, 13. MARS, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Nouvelles 13.3.98

A propos de l'adhésion de la République tchèque à l'OTAN

La Commission des Affaires étrangères vient de recommander à la Chambre des députés du Parlement tchèque de donner son accord à la ratification de l'accord d'adhésion de la Reublique tchèque à l'OTAN. Au sein de cette commission, le vote a été unanime, à l'exception de la voix d'un député communiste. Les députés du parti républicain n'étaient pas présents. Le processus de ratification du traité d'adhésion se déroulerait sans problème au Sénat, car toute l'ancienne coalition, qui réunit les deux tiers nécessaires pour l'adoption de cette loi, votera en faveur de l'adhésion.

La Conférence européenne de Londres

Les représentants des quinze pays de l'Union européenne et des pays candidats se sont réunis à Londres lors de la Conférence européenne qui est une institution devant servir à l'élargissement de l'Union européenne. Ils ont débattu de la lutte commune contre le crime organisé, le trafic de drogue et la pollution de l'environnement. Ils se sont mis d'accord que la Conférence européenne marque le début d'une nouvelle étape dans l'histoire de l'Europe, au bout de laquelle il y a une Europe démocratique, libre, stable et économiquement prospère. La République tchèque a été représentée par le Premier ministre, Josef Tosovsky, qui a prononcé un discours sur le problème du trafic de drogue en République tchèque, et par le chef de la diplomatie, Jaroslav Sedivy.

L'armée tchèque prête à intervenir à Kosovo

Si la communauté internationale demandait à la République tchèque de participer à une éventuelle intervention militaire à Kosovo, l'armée tchèque est prête à en faire partie - une déclaration du ministre de la Défense, Michal Lobkowicz. Aux dires de Lobkowicz, l'armée tchèque ne devrait pas rester à côté. Le Président de la République, Vaclav Havel, s'est prononcé de la même manière, lundi déjà.

Lux à propos de l'Union de la liberté

Josef Lux, vice-président du gouvernement et leader des chrétiens- démocrates, verrait d'un bon oeil une distinction plus nette entre l'Union de la liberté et le Parti civique démocrate dont cette première est issue. Ne le faisant pas, selon Lux, elle remettrait en cause la raison de sa fondation.

Un accord tchéco-russe sur le transport routier

Aujourd'hui à Prague, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Karel Kühnl, signera avec le vice-ministre des Transports de Russie, NikolaÍ Grigorevitch, un accord sur le transport routier. Cet accord devrait faciliter le transport de la marchandise tchèque en Russie et vice versa. Compte tenu du fait que les exportations tchèques vers la Russie ne cessent d'augmenter, ces dernières années, cet accord est d'une grande importance pour les transporteurs tchèques.

Le Premier ministre grec visitera Prague

Le Premier ministre grec, Kostas Simitis, arrive ce samedi à Prague pour une visite de quatre jours. Lundi, il rencontrera son homologue tchèque, Josef Tosovsky, sur l'invitation duquel cette visite s'effectue, et de hauts reponsables tchèques. Mardi, il sera reçu par le Président de la République, Vaclav Havel.

Une conférence internationale sur l'état de la société tchèque

Commencement, jeudi à Prague, d'une conférence internationale de trois jours sur l'état de la société tchèque à la charnière du millénaire. Y participent une centaine de politologues, sociologues, économistes et philosophes européens.

Le chef de la diplomatie tchèque se rendra à Vienne

La semaine prochaine, le chef de la diplomatie tchèque, Jaroslav Sedivy, effectuera une visite offcielle en Autriche, lors de laquelle il rencontrera son homologue autrichien, Wolfgang Schüssel, qui s'est rendu à Prague l'année dernière. A l'ordre du jour de cette visite: l'élargissement de l'Union européenne que l'Autriche présidera à partir de cet été.