Nouvelles Vendredi, 14. AOÛT, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

NOUVELLES 14.8.98

Vaclav Havel se porte bien

Ilja Kotik, médecin personnel du président Vaclav Havel, est satisfait de l'état de santé de son patient. Vaclav Havel respire sans assistance d'un appareil de respiration et les médecins estiment que dans les jours suivants, le président pourrait être débarrassé de la trachéotomie, pratiquée le 3 août, en raison des difficultés respiratoires. Vaclav Havel a subi, le 26 juillet, une nouvelle opération destinée à rétablir ses fonctions digestives normales. Après avoir surmonté les complications, le président se porte bien. Preuve en est qu'il suit attentivement l'actualité politique et qu'il s'est mis à étudier la déclaration-programme du cabinet Zeman.

Lansky: Prague ne se mêle pas des législatives en Allemagne

Aux dires du vice-premier ministre Egon Lansky, personne du cabinet tchèque ne tente de s'ingérer dans la campagne électorale en Allemagne. "Le gouvernement n'a jamais eu l'intention et n'envisage pas d'influencer d'une manière ou de l'autre la campagne électorale en République fédérale d'Allemagne", a dit Lansky littéralement aux journalistes de l'agence de presse CTK. Il a réagi ainsi à la critique de mercredi du chancelier Helmut Kohl à l'adresse du Premier ministre tchèque, Milos Zeman. En même temps, Egon Lansky a souligné que le cabinet ne commenterait plus les réactions critiques de Bonn. "C'est dans l'intérêt de nos bons rapports d'amitié avec le voisin allemand que Prague ne veut pas réagir aux propos d'hommes politiques... prononcés au cours de la campagne électorale", a-t-il dit. Le président Havel, pour sa part, s'est déclaré convaincu que le différend actuel entre Prague et Bonn ne refl_te pas le niveau réel des relations tchéco-allemandes. Plus de détails dans les Faits et événements...

L'aide de l'armée aux villages sinistrés par les inondations

Le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, s'est rendu au commandement de la défense terrestre de Hradec Kralove, chef-lieu de la Bohême de l'est, pour discuter de lþextension de l'aide de l'armée aux communes inondées. Dans la région de Rychnov, près de 350 membres de la protection civile aident en effet à liquider les séquelles de la catastrophe naturelle. A l'issue de son séjour en Bohême de l'est, le ministre Vetchy a conclu laconiquement que les soldats y resteront tant qu'il le faudra.

Le programme du gouvernement est irréaliste, disent les syndicats agricoles

Rencontre, jeudi après-midi, du ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, avec Bohumir Dufek, président de l'Association des syndicats autonomes et de l'Union syndicale des travailleurs de l'agriculture et l'alimentation. Le thème de leur rencontre - la déclaration-programme, et plus particulièrement ses parties consacrées à l'agriculture. "Une bonne part de ce qui concerne l'agriculture ne sont que des déclarations irréalistes", a constaté le représentant des syndicats à cette occasion.

Il y aura moins de blé cette année

La récolte du blé vient de se terminer dans certaines régions de la Moravie du sud. Cette année, les rendements sont très bas, voire les plus bas de ces dernières décennies, a dit à la CTK Miroslav Polednik du département territorial du ministère de l'Agriculture. La mauvaise récolte est due à une grande sécheresse qui a duré depuis l'automne dernier, mais aussi à l'apparition massive de campagnols, de hamsters et de spermophiles qui ont détruit quelque 20% de la récolte.

Les prix industriels en juillet

Bien que la croissance des prix des produits industriels au mois de juillet ait dépassé les prévisions assez optimistes du marché, les analystes considèrent le résultat comme étant très favorable. Il découle des données publiées aujourd'hui par l'Institut des statistiques qu'au mois de juillet, les prix industriels ont connu un accroissement mensuel de 0,3%, et un accroissement annuel de 5,2%. Les experts sont d'accord que cette tendance devrait continuer aussi dans les mois à venir.

Le danger d'incendies augmente

Au total 144 incendies se sont déclarés, mercredi, sur le territoire de la République tchèque. Les dégâts matériels sont évalués à plus de 5 millions de couronnes. Les incendies n'ont pas fait de morts ni de blessés.