Nouvelles Vendredi, 18. AOÛT, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

Augmenter l'imposition des produits de tabac

Le ministère tchèque de la Santé publique se range à l'avis de l'Organisation mondiale de la santé et de la Banque mondiale, selon lequel augmenter les impôts sur le tabac est un facteur de baisse de la consommation, notamment chez les jeunes et les pauvres. Depuis la dernière réforme fiscale, l'impôt sur le tabac a augmenté à plusieurs reprises. Néanmoins la République tchèque, où cet impôt n'est que de 44% sur le prix de vente, n'est pas encore au niveau des normes européennes qui sont à 57% du prix de vente. La République tchèque compte enfin 2 millions de fumeurs parmi lesquels le tabac fait 22 000 morts par an.

Faux diamants sur le marché tchèque

Apparition sur le marché tchèque d'un grand nombre de faux diamants, dont le prix est dix fois inférieur à celui des vrais diamants. Tandis qu'un diamant de 5 mm de diamètre coûte 45 000 couronnes, soit un peu moins de 9 000F, la pierre fausse ne revient qu'à 5000 couronnes. Tout porte à croire que les faux diamants proviennent de la Russie qui est l'unique pays, avec les Etats-Unis, à posséder la technologie de production de ces pierres.

Les relations commerciales avec l'Union européenne

Les exportations de la République tchèque vers les pays membres de l'Union européenne ont augmenté, lors du premier semestre de cette année, de 23,5% et représentent 377,3 milliards de couronnes. Les importations ont aussi enregistré un plus de 24,5% pour atteindre un volume de 367,7 milliards de couronnes. Il en résulte, donc, un excédent, pour Prague, de 9,6 milliards de couronnes.

Les tourisme et les assises du F.M.I.

L'appel fait mercredi, par le gouvernement américain, à ses citoyens, pour reconsidérer tout voyage qu'il auraient planifié pour Prague au moment où s'y tiendraient les assises de la Banque mondiale et du F.M.I., fin septembre, a été accueilli avec compréhension par le ministère tchèque des Affaires étrangères. Selon le porte-parole du palais Cernin, siège du ministère, on ne sait pas si pareille recommandation a été faite à leur ressortissants par d'autres Etat. Il a déclaré, par ailleurs, ne pas craindre à Prague une chute du tourisme, qui, avec les assises du F.M.I. va plutôt regagner d'intensité.

L'assistance aux toxicomanes

Ouverture, ces derniers jours, à Uherské Hradiste, en Moravie, par l'association "La main tendue", d'un centre pour toxicomanes. Son équipement a nécessité un investissement de 500.000 couronnes (soit plus de 90.000 FF) et il n'est, pour l'instant, ouvert que le matin. Il est attendu qu'il ouvre ses portes pour toute la journée, dès octobre prochain. Comme dans d'autres villes de la République, on note de plus en plus de toxicomanes dépendants notamment de la marihuana, de plus en plus de seringues abandonnés dans les rues, tandis que trois suicides ont été enregistrés, cette année, dans la région.

Les polices coopèrent

Selon le ministre autrichien de l'Intérieur, Ernst Strasser, l'Autriche et la République tchèque vont régulièrement évaluer la situation à leur frontière commune et préparent un accord sur la coopération entre les deux polices. L'agence A.P.A. affirme que cet accord englobe aussi la Slovaquie, la Slovénie, la Pologne et la Hongrie, ainsi qu'il en a été décidé, mercredi à Salzbourg, entre les responsables de l'Intérieur de ces pays.