OCDE - Spécificité tchèque : les aptitudes des femmes âgées de plus de 32 ans baissent

Les résultats de la recherche de l’OCDE publiés en début de semaine ont été analysés à la conférence intitulée « Le capital humain et l’investissement dans l’éducation » qui s’est tenue ce jeudi à Prague. A cette occasion le sociologue Petr Matějů a attiré l’attention sur un phénomène spécifique de la République tchèque. Il s’agit d’une baisse des aptitudes littéraires, informatiques et numériques des femmes âgées de plus de 32 ans, un déclin qui est plus prononcé chez les femmes que chez les hommes. Selon Petr Matějů, il est causé par le retrait durable des mères du marché du travail et par un manque d'incitation au perfectionnement. La directrice générale de l’Institut pour l’analyse sociale et économique, Simona Weidnerová, propose que l'Etat adapte les conditions de travail des mères afin qu'elles puissent plus facilement travailler à temps partiel.