Participation obligatoire aux élections ?

r_2100x1400_radio_praha.png

Ayant, apparemment, peur d'une participation insuffisante aux élections, le Premier ministre tchèque Milos Zeman a eu une idée intéressante. Il vient de se prononcer pour l'introduction d'une obligation de vote en Tchéquie.

Ayant, apparemment, peur d'une participation insuffisante aux élections, le Premier ministre tchèque Milos Zeman a eu une idée intéressante. Il vient de se prononcer pour l'introduction d'une obligation de vote en Tchéquie. Selon lui, cette mesure renforcerait l'intérêt des gens aux affaires publiques. Milos Zeman va encore plus loin et propose d'infliger à ceux qui refusent d'aller aux urnes une amende. Symbolique, a-t-il ajouté. Sa proposition surprenante n'a pas trouvé de retentissement positif dans la société. La droite y voit même une façon de la Social-démocratie de se préparer aux futures parlementaires. De plus, en se souvenant de la participation obligatoire aux élections sous l'ancien régime, la plupart des Tchèques ont la chair de poule.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture