Philippines : l’ambassadeur tchèque blanchit des proches de la famille présidentielle dans une affaire de corruption

L’ambassadeur tchèque en poste aux Philippines, Josef Rychtar, a blanchi des membres de la famille du président Benigno Aquino III dans une supposée affaire de corruption dans le cadre du projet d’extension du métro de Manille, la capitale du pays. L’agence de presse philippine Inquirer rapporte que la sœur du président et son mari ont été accusés d’avoir tenté de soutirer de l’argent à la firme tchèque Inekon en charge de la fourniture de 48 nouvelles rames de métro. Selon le Bureau national des enquêtes (NBI), rejoint sur ce point par l’ambassadeur tchèque, seul At Vitangol, un membre de la société exploitant le métro de Manille, est impliqué dans cette affaire. Il aurait demandé une commission de 30 millions de dollars, par la suite réduite à 1,5 million de dollars, à l’entreprise tchèque. Le contrat d’extension de la troisième ligne de métro de la capitale philippine représente une somme de 3,77 milliards de dollars.

Auteur: Pierre Meignan