Prix de l’immobilier en République tchèque : -9,1 % en quatre ans

L’année 2012 a confirmé la dégradation de l’immobilier en République tchèque. Les prix des appartements et des maisons ont en effet baissé de 9,1 % en l’espace de quatre ans, soit depuis 2008 lorsqu’ils avaient atteint leur maximum. Il s’agit d’une évolution semblable à celle du House Price Index (l’indice des prix dans l’immobilier) pour l’ensemble de l’Union européenne. Les chiffres ont été communiqués par l’Office tchèque des statistiques. Les prix varient beaucoup selon les régions. Ainsi, tandis qu’une mètre carré d’un appartement ancien coûtait en moyenne 46 000 couronnes (1 840 euros) à Prague, son montant s’élevait à 31 800 couronnes (1 270 euros) à Brno (Moravie), à 26 000 couronnes (1 040 euros) à Hradec Králové (Bohême de l’Est), pour les trois villes les plus chères, et à 16 700 couronnes (670 euros) à Ostrava (Moravie-Silésie) et à 11 800 couronnes (470 euros) à Ústí nad Labem (Bohême du Nord). Toutefois, tandis que les prix des appartements ont baissé en moyenne de 7 % au cours du dernier trimestre 2012 en province, ils ont légèrement augmenté de 0,2 % à Prague.