Succès du mezzosoprano Magdalena Kozena

r_2100x1400_radio_praha.png

L'étoile de la jeune mezzosoprano tchèque, Magdalena Kozena, ne cesse de monter. Elle vient de recevoir à Prague le Disque d'or pour 10 000 CD vendus avec des airs de Bach. La carrière de la belle Magdalena est liée, dans une grande mesure, avec la France. L'année écoulée, elle a excellé sur la scène du Châtelet dans l'opéra Orphée et Eurydice, elle a chanté à Notre-Dame de Paris, le disque mentionné s'est imposé sur le marché français. Au début de la semaine, Kozena a donné, de nouveau, un concert à Paris, accompagnée du chef d'orchestre Neville Marriner. En janvier prochain, elle se présentera à Leipzig dans le rôle principal de l'opéra Pelléas et Mélisande de Claude Debussy. « J'aime beaucoup la musique française », dit la chanteuse qui apprécie le rôle de Mélisande. Magdalena Kozena prépare, aussi, un nouveau disque avec des airs de Josef Myslivecek, de Wolfgang Amadeus Mozart et de Christophe Willibald Glück.