Syrie : le chef de la diplomatie tchèque regrette la levée de l'embargo sur les armes en Syrie

Le ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg a dit qu'il regrettait que l'Union européenne ait échoué à renouveler son embargo sur les armes vers la Syrie. Il a déclaré ce mardi à la radio tchèque que puisque l'Union européenne n'avait pas réussi à être unie sur le sujet, la responsabilité retombait désormais sur les divers Etats-membres. La République tchèque s'était alignée sur la position de l'Autriche, de la Finlande, de la Suède et des Pays-Bas qui sont opposés à une telle décision voulue notamment par Londres et Paris. Bien que la Grande Bretagne et la France ait été contre l'embargo, les deux pays se sont engagés à ne pas livrer des armes en Syrie "pour le moment".