U :fon - un nouvel opérateur qui parie sur l'internet sans fil

r_2100x1400_radio_praha.png

C'est une petite révolution sur le marché tchèque des télécommunications : Un nouvel opérateur propose des abonnements à l'internet mobile à partir de 237 couronnes, soit environ 8 euros par mois. Le nouvel opérateur s'appelle U :fon, un jeu de mots basé sur le mot anglais UFO, utilisé également dans la langue tchèque pour désigner ce qu'on appelle en français un OVNI.

Marek Slacik, photo: www.ufon.cz
Marek Slacik est le directeur marketing de la société MobilKom, qui a officiellement lancé U :fon ce lundi:

« U :fon est un nouvel acteur sur le marché qui propose des services pour les données mais aussi la voix. Notre produit-phare s'appelle « fofr internet » (« internet à fond »), c'est l'internet mobile le plus rapide sur le marché, qui atteindra pour le client moyen un débit compris entre 0,5 et 1 Mo/s. »

Le réseau utilisé par ce nouvel opérateur n'est pas le réseau GSM, utilisé par les trois autres opérateurs déjà présents sur le marché tchèque, mais le réseeau CDMA. Pour l'instant, seule une partie de la Bohême est couverte par ce réseau, mais l'ambition est de couvrir environ 90% de la population tchèque d'ici la fin de l'année.

Alors, est-ce que ce nouvel opérateur a des chances de s'imposer sur un marché tchèque où la concurrence est déjà très rude entre O2, T-Mobile et Vodafone ? Réponse de Jan Matura, rédacteur en chef du site internet www.mobil.cz:

« Je pense que cette entreprise a des chances de s'imposer. Elle propose des offres peu coûteuses alternatives à celles des grands opérateurs. Et si elle parvient à couvrir un territoire suffisant alors les chances de succès existent. »4

Et quels sont les potentiels clients que U :fon pourrait attirer en premier ?

« Selon moi, d'abord dans les petites villes, des clients qui soit n'ont pas encore internet soit des clients qui ont besoin de combiner une connexion internet à domicile et une connexion mobile, pour leur maison de campagne par exemple. »

La société MobilKom, qui vient de lancer ce nouveau produit, est la propriété du groupe d'investissement Penta. Créée en 1993, elle détient depuis 2005 une licence pour la mise en service de la technologie CDMA, une technologie qui permet de proposer des tarifs avantageux, car elle nécessite moins d'émetteurs que les technologies GSM et UMTS. L'investissement réprésenterait pour l'instant environ un milliard de couronnes.