Un an d'existence de l'initiative civique Impulsion 99

r_2100x1400_radio_praha.png

L'une des plus importantes initiatives civiques de ces dernières années s'appelle Impulsion 99. Elle a été lancée, il y a juste un an. Alena Gebertova.

Proposer un débat à l'échelle nationale, concernant les orientations futures de la société tchèque. Tel a été l'objectif premier de l'Impulsion 99 au moment de sa naissance, en juillet 1999. Signée par de nombreux intellectuels de prestige, elle a réuni à ce jour près de quatre mille signatures couvrant toute une gamme de professions et activités : universitaires, sociologues, politologues, clergé, journalistes, scientifiques ou écrivains. Cela dit, l'Impulsion n'est pas une pétition. Ceux qui la signent déclarent leur volonté de s'engager et d'apporter leur contribution active aux domaines très concrets. Plusieurs thèmes majeurs ont été mis en relief : la vocation européenne, le développement de la société civique en vue du renouvellement des valeurs morales, l'amélioration du milieu humain pour qu'il soit plus convivial, le développement de la culture juridique dans le pays, un meilleur fonctionnement de la justice et le respect des lois, le renforcement du potentiel spirituel de la jeune génération...

Dès sa naissance, l'Impulsion 99 n'a pas connu que le soutien et les sympathies. Son accueil dans les médias, par exemple, a été plutôt réservé. Elle a été, et demeure toujours, l'objet de critiques très ouvertes de la part de beaucoup de représentants des grands partis. Elle est accusée de vouloir imposer une « politique non politique » et de chercher à amoindrir le rôle des partis dans le système démocratique. L'Impulsion se défend en insistant sur ce que sa mission est tout autre.

Nous voulons cultiver la scène publique, dit l'un des trois porte-paroles de l'Impulsion 99, le prêtre et sociologue Tomas Halik. Et de souligner, qu'il va de soi que toute personne ne peut entrer directement dans la politique, d'autant plus, quand elle exerce une profession exigeante. Cela ne l'empêche pas de vouloir faire entendre sa voix de citoyen...

Et quel est le bilan de l'Impulsion 99 de l'année écoulée ' Une série de forums publics sur l'Union européenne ou l'aménagement du territoire, sur les problèmes d'éducation, des débats avec les citoyens, des propositions présentées aux représentants politiques : autant d'impulsions concrètes bien qu'assez modestement médiatisées. Nous ne sommes pas des sprinters, mais des marathoniens, assurent les responsables de l'Impulsion 99.