Un digne dernier repos en Tchéquie pour les soldats de la Wehrmacht

r_2100x1400_radio_praha.png

Les 4 000 soldats allemands tombés sur le sol de la Tchéquie, au cours de la Deuxième Guerre mondiale, dont les cercueils se trouvaient dans un entrepôt à Usti nad Labem, seront enfin dignement inhumés au cimetière de la municipalité de Hlucin, en Moravie du nord.

Une action de bonne volonté et de dignité : l'Association allemande des soins aux tombeaux de guerre avait commandé l'exhumation de 4 000 soldats de la Wehrmacht tombés sur le territoire de la Tchéquie à la société pragoise Pargent. Ils devaient être inhumés au cimetière évangélique de Strasnice, à Prague. Le projet n'a pas été réalisé faute de moyens financiers. Il a, pourtant, suscité l'attention de l'opinion publique et de diverses organisations, tout comme des autorités. Les cercueils des soldats allemands ont été provisoirement entreposés dans l'enceinte du terrain militaire de Brdy, mais ils ne pouvaient y rester indéfiniment. La municipalité de Hlucin, une commune des environs de la ville d'Opava, en Moravie du nord, a offert son cimetière. Pourtant, cette action humanitaire pourrait être accompagnée de certains problèmes concernant l'achat de terrains. D'après le maire de la municipalité, David Manas, il est important de mener à bien cette opération, car avant la guerre, Hlucin faisait partie de l'Allemagne et il précise :

« De la région de Hlucin, 12 000 hommes ont été appelés à servir dans les rangs de l'Armée allemande. C'est un fait qui ne peut être ignoré, et je ne peux m'imaginer que nous ne serions pas d'accord avec l'inhumation de ces soldats dans notre cimetière. En plus de cela, la partie allemande s'occupera entièrement de l'organisation et du financement, et cela ne coûtera pas un sou à la commune. »

Pourquoi la municipalité de Hlucin a-t-elle décidé d'offrir un lieu de dernier repos à ces 4 000 soldats allemands ? Jarmila Harazinova, porte-parole de la mairie :

« C'est une expression de piété envers ces morts. Les médias parlaient beaucoup de cette affaire, de ce problème qui n'avait pas été résolu. La municipalité a donc décidé de le résoudre. »

La municipalité a offert deux hectares de terrain adjacents au cimetière. L'organisation du transport et de l'enterrement des cercueils sera réalisée par l'Association allemande des soins aux tombeaux de guerre, en coopération avec la municipalité. Le ministère tchèque de la Défense a promis une subvention spéciale. Enfin un digne repos pour ces victimes oubliées du plus grand conflit mondial de l'histoire.