Un film sur Toyen

r_2100x1400_radio_praha.png

Les téléspectateurs tchèques ont eu l'occasion de voir un film sur Toyen, peintre surréaliste dont la rétrospective avait eu lieu cette année à Prague. Vaclav Richter.

Influencée par le cubisme, Toyen a exposé d'abord avec le groupe d'avant-garde tchèque Devetsil. En 1934, elle a participé à la fondation du groupe surréaliste tchèque et est restée fidèle à la poétique surréaliste jusqu'à la fin de ses jours. Le film du réalisateur Jan Ekl, présenté par la télévision publique tchèque, est une mosaïque composée de témoignages des amis de Toyen, de documents d'époque, de reportages tournés dans les endroits liés avec la vie de Toyen en République tchèque et en France, et surtout de tableaux de ce peintre hors du commun. Il nous amène, entre autres, au château de la Coste non loin d'Avignon ayant appartenu au marquis de Sade, personnage emblématique du mouvement surréaliste, château qui a inspiré à Toyen une de ses plus célèbres toiles. Il nous fait visiter aussi de nombreux endroits de Paris où Toyen a vécu, à partir de 1947, jusqu'à sa mort, en 1980. Le regard scrutateur de la caméra parcourt les toiles, nous les montre non seulement dans l'intégrité, mais révèle aussi de nombreux détails qui passent souvent inaperçus lorsqu'on regarde ses tableaux dans les musées et les galeries. Le portrait de Toyen devient ainsi extrêmement complexe. Elle apparaît devant nous comme une femme originale et secrète, comme un peintre sensible aux tendances et aux angoisses de son époque, comme une artiste qui savait tirer des avatars de sa vie et des événements historiques de ce siècle une inspiration pour les tableaux d'une rare force. Le film démontre que malgré son appartenance au groupe surréaliste, malgré ses amitiés artistiques dont celle qui la liait au chef du groupe surréaliste André Breton, Toyen était une solitaire et sa solitude s'aggravait avec l'âge. Le spectateur se rend compte cependant aussi que c'était cette solitude intérieure qui était probablement une des conditions de la profondeur et de la force de l'oeuvre de Toyen.